Mondial 2014

01 juillet 2014 22:05; Act: 01.07.2014 22:05 Print

Magnifique, la Suisse sort la tête haute

par Marc Fragnière, Sao Paulo - Auteure d’un match époustouflant, la Suisse quitte le Mondial par la grande porte et les valises pleines de regrets. Honneur au vaincu!

Voir le diaporama en grand »
La fin de l'histoire est toujours aussi cruelle pour l'équipe de Suisse en Coupe du monde. A Sao Paulo, elle s'est inclinée 1-0 à la... 118e minute devant l'Argentine en huitième de finale. Huit ans après les penalties de Cologne face à l'Ukraine, l'issue au Brésil est également mortifiante. Même si elle a été très largement dominée, la Suisse aurait pu mériter un autre salaire. Deux occasions en or pour la Suisse, aucune pour l'Argentine! Le scénario de la première mi-temps ne fut pas celui que l'on attendait. Même si l'Albiceleste a eu la maîtrise du jeu, la Suisse aurait dû mener au score. A la 29e, sur le troisième corner suisse de la rencontre, Shaqiri réussissait un petit récital le long de la ligne de fond avant d'offrir un véritable caviar à Xhaka. L'émotion était à son comble à la fan zone de Lausanne. «On a souffert tout le match, mais il faut passer par des moments comme ça», a dit Messi, passeur décisif sur le but vainqueur (1-0 a.p.) à la 118e minute. Le match s'est joué à la 118e sur une erreur de Lichtsteiner. Le Lucernois perdait un ballon à quarante mètres de sa cage. Le contre fut imparable: accélération de Messi qui échappait au tacle de Schär pour un décalage vers Di Maria (photo) sur le flanc droit. La frappe du joueur du Real Madrid ne laissait aucune chance à Benaglio. «On ne voulait pas aller aux penalties, on voulait gagner avant la fin de la prolongation. Sur le but, d'abord j'ai cru tirer, puis j'ai vu Di Maria, je l'ai décalé et ça a marché. La chance était de notre côté, il fallait en profiter», a déclaré Messi.

Sur ce sujet
Une faute?


La Suisse a regardé l’Argentine de Messi les yeux dans les yeux. Elle a finalement dû s’incliner en fin de deuxième prolongation, sur une erreur individuelle. Une élimination cruelle au vu de la prestation de haut vol présentée par le capitaine Inler et sa troupe. Dans le chaudron de Sao Paulo, la Nati – disciplinée en diable – a longtemps fait douter une Albiceleste incapable de trouver les intervalles. Mais la loi du plus fort a prévalu.

La leçon administrée par la France en poules a été retenue et digérée. L’affront a été lavé. A n’en pas douter. Car, contre des Gauchos emmenés par le quatuor doré Lavezzi, Messi, Higuain, Di Maria, les Suisses n’ont pas péché par orgueil. A l’affût en défense, ils n’ont pas été avares d’efforts. «Chacun d’entre nous devra en faire plus», avait dit Behrami en prélude de ce huitième de finale. Il a été entendu. Cimenté par la solidarité et un engagement de tous les instants, le mur helvétique a tenu bon sous les assauts parfois désordonnés des Argentins.

Maître dans les airs, Djourou a joué les policiers à l’approche de la surface. Garant du jeu helvétique, Inler, qui s’était un peu camouflé jusqu’ici, a brillé de mille feux. Délectant de ballons précis ses coéquipiers, le capitaine a pris ses responsabilités aux côtés d’un Behrami phénoménal qui a ratissé tout ce qu’il a pu.
Meilleur Suisse de la Coupe du monde, Rodriguez a une nouvelle fois rendu une copie parfaite. Il aura finalement manqué de la précision à Xhaka (27e) et de la force à Drmic (39e) pour rendre l’exploit réalisable. En face, Benaglio a tenu la Nati dans la rencontre avec des arrêts décisifs devant Messi (78e), Palacio (91e) et Di Maria (109e).

Le but de Di Maria à la 118e minute

Le poteau de Dzemaili juste derrière

(ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Commentaires sélectionnés

L'Argentine a mal joué, elle n'a en tout cas pas joué à son prétendu niveau, comme beaucoup d'autres prétendants au titre d'ailleurs. La Suisse a très bien joué défensivement, comme souvent mais c'est sur les phases offensives que la Suisse pêchent, il lui faut trop d'occasions pour marquer, ce qui n'est pas le cas des grandes équipes. Maintenant, sur les performances des deux équipes, la Suisse méritait la qualification, par rapport à ce qu'elle a montré et son potentiel... Qui est très loin du potentiel de l'équipe d'Argentine même si ça ne s'est pas vu – Titi84

En tenant compte que le Pape priait pour l'argentine, c'est presque un miracle le résultat de ce match ;) – vaderetro

Les commentaires les plus populaires

  • Myki dark le 02.07.2014 00:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    un des plus beau

    un des plus beau matchs, la Nati nous a fait honneur, malgré sa défaite je suis fier d'elle et surtout de mon pays. Il n'y aura pas eu cette petite ouverture, on aurait gagné. L'Argentine, qui malgré ses nombreuses fautes n'a rien fait d'extraordinaire.

  • Marc le 01.07.2014 21:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Chapeau bas

    Bravooooo vous nous avez fait rêver jusqu'à la dernière minute un tel niveau de football un grand merci a michel pont et monsieur Hitzfeld, vous allez tellement manqué à la Nati grâce a vous deux cette équipe promet des beaux matchs et des bons résultats. Le football c'est cruel mais faire plus que trembler l'équipe d'argentine chapeau bas messieurs.

  • 3NATI3 le 02.07.2014 00:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    je vous aiment les rouges!!

    je vous trouve passablement dur dans vos commentaires... comment pouvez vous comparer... la plupart des joueurs suisse ne jouent QU'EN Suisse.. ne font pas de ligue des champions et j'en passe... ils ont joués comme des chefs je suis super fière de tout se qu'ils nous ont donné se soir 118 minutes sans failles devant le meilleure joueur du monde qui soit dit en passant n as servi a rien!!!

Les derniers commentaires

  • svizzer-argentino le 02.07.2014 16:36 Report dénoncer ce commentaire

    Mi fuente fluye con la abundancia

    Un des plus mauvais match des Argentins au faux rythme , dommage que la Suisse n'ait pas eu le courage de presser la défense , c'est le point faible des Argentins et ils attendaient cela pour être plus percutant en contre attaque ... siento un armonia celestial en todo mi ser.

  • Pierre Atanase le 02.07.2014 15:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mnt la Belgique !

    Pas de justice en foot, les autres petits comme le Chili on connu le même sort. Super match mais à 3 minutes de la fin, après l'erreur de Lichtsteiner, il fallait l'arrêter coûte que coûte (Schär?). Merci pour le rêve et merci Michel Pont. Benaglio et Rodriguez la classe.

  • Pat le 02.07.2014 15:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Soyons un peu réaliste

    On devrait perdre (encore) plus souvent étant donné la joie que cela procure en Suisse. Suisse certes héroïque mais Suisse perdante... Et ça, même les joueurs vous le diront !

  • Réaliste. le 02.07.2014 14:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Calme les gens

    Bravo pour l'équipe mon match. Mais arrêter de faire croire que la Suisse est une tellement grande équipe que sur un match. Serais plus sérieux de les voir une fois plus loin dans la compétition. Pourquoi pas avec des Suisse.

    • ah le 02.07.2014 23:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      ok

      je ne savais pas que l équipe mon matchs était qualifiée pour la coupe du monde! merci pour cette information !

  • Anton le 02.07.2014 12:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    hypocrite !

    A force de dire qu'ils ont joués une "magnifique" coupe du monde, on va peut-être gagner la coupe des faux-cul !

Plus de CM 2014