Mondial 2014

02 juillet 2014 07:12; Act: 02.07.2014 07:20 Print

La police disperse une manif' avec des gaz lacrymogènes

Des protestataires ont été gazés, dans la nuit de mardi à mercredi, tandis qu'ils manifestaient contre le Mondial 2014.

Voir le diaporama en grand »
Amjad Hossain, un fermier bangladais de 65 ans, a cousu un drapeau de l'Allemagne long de 3,5 km en soutien à l'équipe de Philipp Lahm. Eliminés par l'Allemagne et l'Argentine en demi-finales, Brésiliens et Néerlandais se retrouvent lors de la petite finale. Pays-Bas - Costa Rica: grimage ou costume obligatoire à Salvador! Brasilia avait des airs de carnaval, à l'occasion de l'affrontement entre Diables Rouges... ... Et Argentins. La déception des fans colombiens... ... Contraste avec l'euphorie des Brésiliens, après la victoire de la Seleçao, vendredi. Supporters allemands et français se sont déplacés en nombre, vendredi au stade Maracana de Rio de Janeiro. 29.06 Avec le Costa Rica et la Grèce, ce sont deux nations inattendues à ce stade de la compétition qui s'affrontent. 29.06 Bonne ambiance à Fortaleza entre supporters néerlandais et mexicains. 28.06 Colombiens et uruguayen ont vibré, samedi soir au Maracana de Rio. 28.06 Les fans brésiliens et chiliens croient en les chances de leur équipe. 19.06 Serey Die a eu du mal à retenir son émotion au début du match face à la Colombie. 17.06 Un Diable rouge, ça fait peur. 17.06 Hulk est assez effrayant aussi. 15.06 Petit souci de soutien-gorge. 15.06 Cette supportrice de l'Argentine a été particulièrement remarquée pour ses très beaux yeux. Elle a visiblement aussi plu à ses compatriotes. Le bisou plein de passion de la part d'une autre fan de l'Albiceleste. 14.06 Au Guatemala, ce coiffeur fait une pause pendant les matchs... A Lens (nord de la France), un restaurant brésilien diffusait le match d'ouverture. 14.06 En Somalie, on se rassemble devant l'écran pour regarder la Coupe du monde. 13.06 Les fans mexicains à Rio. Des supporteurs brésiliens haut en couleur. 12.06 Les Berlinois se sont mis à l'aise au stade Alte Foersterei lors de Brésil-Croatie. Photo: AFP/Inga Kjer 12.06 Un fan du Brésilien Hulk lors de Brésil-Croatie à Sao Paolo. On peut même suivre le match sur la plage de Recife.

Sur ce sujet
Une faute?

La police brésilienne a tiré des grenades de gaz lacrymogène et des balles de caoutchouc dans la nuit de mardi à mercredi pour disperser quelque 300 manifestants dans le centre de Sao Paulo qui demandaient la libération d'autres manifestants arrêtés lors de rassemblements anti-Mondial.
Selon les médias locaux, au moins six personnes ont été arrêtées au cours de la manifestation, mais au moins deux d'entre elles ont été libérées par la suite.

Le Brésil a été secoué il y a un an, en pleine Coupe des confédérations, par une fronde sociale historique contre les 11 milliards de fonds publics engloutis dans l'organisation du Mondial-2014 aux dépens de l'amélioration des services publics.

Radicalisation du mouvement

Depuis, les manifestations ont perdu en intensité mais se sont radicalisées, notamment sous l'action des anarchistes du groupe Black Bloc.

Depuis le coup d'envoi du Mondial, le 12 juin, des rassemblements ont été organisés dans la plupart des villes où se disputaient des matches, mais n'ont rassemblé que 200 personnes en moyenne dans ce pays de 200 millions d'habitants.

Selon les observateurs locaux, la passion du football, la répression des marches du 12 juin à Sao Paulo et Rio ainsi que la radicalisation du mouvement ont détourné de nombreux Brésiliens de la contestation.

(afp)

Plus de CM 2014