Série «tatouages de lecteurs»

06 décembre 2018 07:00; Act: 04.12.2018 15:30 Print

«Il crée un lien indéfectible avec mon grand-père»

Océane, 23 ans, qui vit au Jura, porte un tatouage de lapin qui la relie à son grand-papa décédé il y a un peu plus de 2 ans.

storybild

Océane a trouvé ce dessin sur le Net. Au départ, il s'agissait d'un chat, que son tatoueur a adapté selon son désir. (photo: dr)

Sur ce sujet
Une faute?

«Mon grand-papa nous a quitté en août 2016, à l’âge de 66 ans des suites d’une maladie qui a duré presque une année. Ce tatouage de lapin que je me suis fait gravé en avril dernier sur l’omoplate gauche me lie fortement à lui. La raison? Quand j’avais 6 ou 7 ans, j’ai participé à un jeu pour les enfants lors d’une fête organisée dans mon village. J’ai remporté le premier prix, un lapin, que j’ai gardé et dont je m’occupais avec ma maman. Deux ans plus tard, je gagnais à nouveau le concours… ainsi qu’un deuxième lapin. Or, peu après, avec ma mère, nous avons dû déménager et il ne m’était plus possible de les garder. C’est donc mon grand-père qui en a hérité et c’est ainsi qu’il a débuté un élevage. Lorsqu’il est tombé malade, il n’a malheureusement plus été en mesure de s’en occuper et il a été contraint de s’en séparer. Peu de temps après son décès, je suis partie vivre dans la maison voisine de ma grand-mère restée seule. Du coup, j’ai décidé de reprendre le flambeau et de commencer à mon tour un élevage avec mon copain. Ce tatouage est donc un bel hommage à mon grand-père et à cet animal qui nous unit. J’étais sa première petite-fille et il est vrai que nous avions une très grande complicité, nous passions beaucoup de temps ensemble. Le dessin, je le trouve vraiment très esthétique. Je l’avais déniché sur le Net. Au départ, c’était un chat et mon tatoueur l’a adapté selon mon désir. C’est celui que je préfère parmi les quatre que je me suis déjà fait réalisés. Et il me permet d’avoir un lien indéfectible avec mon grand-père.»

(cam)