Nos lecteurs ont du talent

03 avril 2019 12:15; Act: 22.05.2019 10:57 Print

«On passe peu de temps à observer un visage»

Clémence, 26 ans, s’adonne au dessin réaliste et n’a tiré le portrait que de femmes à ce jour.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Munie de son carnet d’esquisses, la Valaisanne a toujours aimé dessiner les visage et leurs expressions.

«À ce jour, je n’ai dessiné que des femmes, et cela pour plusieurs raisons: d’une part parce que le grain de la peau est plus fin et plus compliqué à dessiner, puisqu’il y a beaucoup moins de contrastes. Ensuite, parce que je pense qu’avec la culture de l’influenceuse, on passe très peu de temps à vraiment observer un visage. On perd cette individualité qui fait que chacun est différent et magnifique, car elle est témoin de la beauté, de la diversité et de la mixité», raconte Clémence.

Possédant un CFC de couturière, la jeune femme connaît bien les caractéristiques du dessin de mode. «En utilisant un cadrage qui fait souvent des yeux le centre du dessin, j’ai l’impression de redonner de l’importance à des visages de femmes que la mode, dans le sens large du terme, veut impassibles et dépersonnalisés», explique-t-elle.

Votre talent nous intéresse!
Vous avez un talent dans un domaine en particulier et désirez qu'il soit mis à l'honneur dans «20 minutes»? Il vous suffit de remplir le formulaire ci-dessous, puis d'attendre que l'on vous contacte en vue d'une publication dans l'une de nos prochaines éditions!


(bde)