Sondage

06 décembre 2019 09:38; Act: 06.12.2019 11:21 Print

Beaucoup ont l’humeur chagrine au pied du sapin

Durant et avant les Fêtes, nos lectrices et lecteurs sont assez nombreux à ressentir un léger coup de blues.

storybild

L'avent est parfois synonyme de stress, voire d'angoisse.

Une faute?

Les grandes réunions de famille? La course contre la montre pour que tout soit prêt dans les temps? La perspective d’une année qui s’achève? Toutes ces raisons expliquent une humeur «en baisse» en cette période de l’année chez un nombre important de nos internautes (37%), selon notre sondage «20 minutes». Seul un sondé sur quatre (26%) voit au contraire son moral s’améliorer en ce moment. Un constat ressort de ces données: les internautes qui ont connu des Noël tristes durant leur enfance sont deux fois plus nombreux à ressentir de la mélancolie à l’âge adulte que ceux qui possèdent des souvenirs plutôt joyeux.

Zapper carrément Noël, pourquoi pas...

S’ils avaient une baguette magique, 54% des sondés choisiraient de rendre Noël «beau pour tout le monde», tandis que 31% le zapperaient purement et simplement! Plus marginal: un internaute sur 10 opterait en priorité pour une interdiction totale d’offrir (et donc de recevoir) des cadeaux.

Difficile d’imaginer Noël sans son armada de décorations: guirlandes clignotantes, traîneaux en LED ou encore pluies d’étoiles scintillantes. Mais pour une grande partie de notre panel (60%), il est trop tôt (début décembre) pour décorer son jardin ou son intérieur. Dans cette même logique, nos internautes sont encore nombreux (43%) à penser que les commerces qui proposent leur assortiment de fin d’année en octobre déjà «poussent les gens à la consommation». Seuls 5% trouvent cela «très chouette».

Des menus déjà en tête?

Nos lecteurs ont-ils déjà réfléchi à ce qu’ils cuisineront lors du réveillon? Plus du tiers (38%) n’en a encore aucune idée mais reste néanmoins zen, tandis que 15% sont stressés à l’idée de n’avoir encore rien prévu. Ils sont 26% à avoir le menu déjà en tête et un peu moins à hésiter entre plusieurs plats (19%). Quant aux cadeaux, 44% de nos internautes n’ont encore rien acheté. Plus du quart assurent qu’ils ne sont pas pressés, tandis que la part de lecteurs qui ont déjà acheté quasiment tous leurs présents se monte à 13%.

Cette enquête en ligne a été menée auprès de 2033 personnes entre le 29 novembre et le 3 décembre.

(cam)