Sondage «20 minutes»

29 novembre 2019 11:10; Act: 29.11.2019 11:26 Print

Des achats davantage maîtrisés que spontanés

Le Black Friday se déroule ce vendredi. Mais cette journée de promos géantes n’affecte pas (tous) vos sens pour autant...

storybild

La grand-messe de la consommation est un événement «très apprécié» par 25% de nos lectrices et 20% de nos lecteurs. (Photo: Keystone/Walter Bieri)

Une faute?

Importé des États-Unis il y a quelques années et devenu incontournable pour les détaillants du pays, cet événement
commercial ne laisse pas nos internautes indifférents. Une
grande majorité gardent néanmoins la tête sur les épaules à l’heure du Black Friday, selon notre sondage «20 minutes».
Deux tiers de nos lectrices, et même trois quarts de nos lecteurs assurent en effet qu’ils «n’achètent que ce dont ils ont besoin». Toutefois, notre jeune lectorat (jusqu’à 39 ans) se montre plus enclin à se laisser surprendre par une action (29%) que les 40 ans et plus (18%). À l’inverse, ils ne sont que 3% du panel interrogé à se laisser totalement guider par leur impulsivité.

Reporter un achat dans le but de pouvoir profiter d’un meilleur prix? Ce n’est pas une tactique qu’appliquent en masse nos internautes: ils ne sont que 13% à l’avoir déjà fait «plusieurs fois ou même très souvent» et 21% à avoir agi de la sorte «une seule fois ou rarement». Enfin, à l’heure où la surconsommation apparaît comme une menace avérée pour la planète, deux tiers
(65%) des sondés qualifient le Black Friday d’aberration. Quatre répondants sur dix s’engagent d’ailleurs à ne rien consommer ce jour-là. Près de 20% voient d’un bon œil ce boycott, mais ils ne sont pas sûrs de réussir à le respecter eux-mêmes.

Pour information
6382 personnes ont participé à ce sondage en ligne entre le 15 et le 26 novembre 2019.

(cam)