Sondage «20 minutes»

15 février 2019 13:45; Act: 22.02.2019 10:08 Print

La 5G: de l'impatience ou de l'inquiétude?

L'arrivée annoncée de la 5G fait miroiter un futur ultra-connecté, même si des obstacles se dressent encore sur sa route. Et vous, que pensez-vous de cette technologie qui devrait révolutionner notre quotidien? Exprimez-vous dans notre sondage!

Alors que la 4G vise essentiellement les terminaux mobiles, la 5G voit bien plus large et s'intéresse aux milliards d'objets connectés qu'on nous promet dans le futur. (Photo: Keystone/Aladin Klieber)

Une faute?

Un débit jusqu'à 100 fois plus élevé que la 4G, un temps de latence quasi nul ou encore un nombre d'objets connectés sur le même réseau grandissant. La 5G, dont les fréquences viennent tout juste d'être attribuées en Suisse aux trois opérateurs Swisscom, Salt et Sunrise, devrait dans un premier temps surtout révolutionner certains secteurs industriels: celui de l'automobile notamment, pour les futures voitures connectées, mais aussi la médecine, la robotique et, bien sûr, l'Internet des objets.

Mais le déploiement de cette nouvelle technologie ne se fait pas sans vents contraires, car elle nécessite une bande de fréquences plus élevée, appelées ondes millimétriques. Ce qui impliquera la création de nouvelles antennes, en particulier dans les zones urbaines très denses. Or, côté santé, leur nocivité fait encore débat. En septembre 2017, 170 scientifiques avaient d'ailleurs alerté sur les risques créés par des fréquences toujours plus élevées. Sans parler des suspicions liées à l'espionnage industriel, une pratique facilitée par la technologie 5G.

Et vous, que vous inspire la 5G? Vous réjouissez-vous de son arrivée ou êtes-vous plutôt circonspect, voire carrément inquiet? Exprimez-vous ici!

(cam)