Wettbewerb

5.11.2018 Print

Wettbewerb

Gagnez avec Lara: billets pour le Lauberhorn

La skieuse Lara Gut dévoile dans cet entretien tout ce qui la rend unique. Et vous, qu'est-ce qui vous rend incorrigible?

Participez à la competition et gagnez des billets pour la course du Lauberhorn.

Participation gratuite


Y a-t-il un trait de caractère que vous considérez comme «du Lara tout craché» et carrément incorrigible?
Lara tout craché, c’est l’instinct, le fait de suivre mon cœur. Quand je ne sens pas quelque chose, cela ressort tôt ou tard et je me dis alors que j'aurais dû suivre mon instinct. Sur les skis et dans la vie en général, il faut s’écouter et faire confiance à sa voix intérieure.

Dans quelle situation avez-vous ri de vous récemment?
Je ris souvent de moi, surtout depuis que je suis amoureuse. Pendant ma pause l’année passée, je ne pouvais plus faire de ski, ni être l’athlète «sérieuse» et j’ai redécouvert qui j’étais, ma personnalité. J’ai recommencé à accepter mes défauts. Par le passé, si on se moquait de moi, je pouvais m’énerver. Désormais, j’en ris (elle rit).

Comment faire pour rester fidèle à soi-même et à sa personnalité dans le ski de haut niveau lorsqu'on est toujours sous le feu des projecteurs?
Ce qui compte, c’est que les personnes autour de moi, ma famille et mes amis, sachent qui je suis. Ils ont toujours été là pour moi et si demain, je leur dis que j’arrête de skier, ils l’accepteront parce que ce n’était pas le plus important pour eux. La confiance en soi compte aussi. Quand tu n’es pas sûre de toi, tu commences à chercher des réponses, tu essaies de changer mais tu risques aussi de te perdre. C’est ce que tu as en toi, tes qualités et ton caractère, qui te permettent d’évoluer. Il faut accepter qu’il est impossible de plaire à tout le monde.

Pensez-vous que cette stabilité est utile dans le ski alpin professionnel?
La stabilité, ce n’est pas seulement nécessaire dans le sport, c’est aussi important dans la vie. Le ski, cela reste un sport. La confiance en soi procure aussi de la stabilité. Il s’agit de suivre son chemin, d’avoir des valeurs et de les respecter. Ne jamais oublier que notre vie nous appartient et qu’on a le droit de la vivre comme on le veut.

La discipline fait partie de votre quotidien. Quels sont les petits plaisirs que vous vous accordez de temps en temps?
Il est vrai que la discipline est omniprésente dans le sport, mais c’est un challenge aussi car il ne faut pas se laisser enfermer ou s’enfermer soi-même dans un carcan. Les routines sont évidemment essentielles, tout comme l’entraînement quotidien, l’alimentation et le repos, mais il ne faut pas oublier que l’on vit et qu’il faut en profiter. Ne pas être trop rigide, prendre du plaisir à l’entraînement et ne pas s’imposer tout le temps des choses.

Que changeriez-vous dans votre carrière si vous pouviez tout recommencer?
C’est compliqué, le fait de vouloir changer. Je garderais mon caractère, ce que j’ai appris jusqu’à présent, la personne que je suis maintenant, et j’aimerais bien recommencer car beaucoup de choses seraient beaucoup plus simples. Je connaîtrais mieux mes réactions, la fatigue, comment planifier une année, mais aussi comment interagir avec les autres, car parfois j’ai perdu beaucoup d’énergie en m’énervant sur des choses qu’on ne peut pas changer et qui ne sont pas si importantes au bout du compte.

Selon vous, quel est votre meilleur atout? Et votre point faible?
Je pense que mon meilleur atout, et aussi mon point faible, c’est mon esprit. Je suis curieuse, cela me permet de toujours évoluer et de me relever chaque fois, d’avancer, de chercher le positif et de sans cesse chercher des solutions aux problèmes. Je crois aux solutions, mais parfois, c’est compliqué d’avoir l’esprit qui ne s’arrête jamais, il faut aussi savoir dire stop car cela prend beaucoup d’énergie. J’aime vivre à 100%, sans me forcer à contrôler mes émotions et ma personnalité, sinon j’ai l’impression de disparaître un peu.

Si vous aviez une machine à remonter le temps et que vous puissiez rencontrer la fillette que vous étiez, quel conseil donneriez-vous à la petite Lara Gut?
Le seul conseil que je voudrais me donner, c’est d’avoir confiance en moi, de rester moi-même et de suivre mon cœur, tout en gardant une certaine distance par rapport à ce que les gens peuvent penser. C’est notre chemin que nous sommes en train de tracer, qui s’ouvre devant nous, et pas celui des autres.



Délai de participation: 18 novembre 2018

Conditions de participation: Le prix ne peut être ni échangé ni converti en espèces. Aucune correspondance ne sera échangée au sujet du concours. Les participants seront avertis personnellement. Tout recours juridique est exclu. Le fournisseur du système d’exploitation n’est ni partenaire de contact ni sponsor et ne peut en aucun cas être tenu pour responsable de la remise des gains.