Paid Post

20.9.2019 Print

Paid Post

La révolution des mocktails

Après l’été, envie d’une vie plus saine sans pour autant se passer des apéros? Voici comment faire.

Il est enfin possible de trinquer sans modération. Grâce au mocktail (du verbe mock: «imiter») , LA tendance du moment, plus in encore que la pâte à cookie crue ou les pailles recyclables. Idéal tant pour lutter contre la canicule que pour déculpabiliser après les plaisirs estivaux, il s’agit d’un cocktail sans une goutte d’alcool. Aussi sain que chic, le mocktail s’érige en oeuvre d’art grâce à des mixologistes pointus et se décline facilement à la maison. Kathrin Leisi, présidente de la Swiss Barkeeper Union, parle même d’une «véritable révolution, qui compte de plus en plus d’adeptes».

Herbes fraîches, thé vert, confitures ou fleurs et fruits frais… Les mocktails se parent de goûts innovants et revisitent de célèbres cocktails. Pour ce faire, les barmen doivent imiter le goût des spiritueux ou des liqueurs grâce aux herbes et aux épices, ainsi qu’à des soft drinks comme la Ginger Beer, dépourvue d’alcool. Le «Bellini», comme le «Moscow Mule», se font donc désormais avec des fruits (billes de pêches pour l’un, jus de lime pressé et menthe fraîche pour l’autre) et de la Ginger Beer.

À la maison comme dans les bars, on s’en donne également à coeur joie avec les sirops: aux fleurs de sureau, agave, ou érable… Ils apportent un goût désuet tout en sucrant le mocktail. À Mr Barber, où officient parmi les meilleurs barmen de Genève, on trouve par exemple L’Oseille de Guinée, un mocktail à base de sirop (ou pâte) de tamarin, gingembre frais pressé, limonade et confiture à l’hibiscus, additionnés d’une goutte de Perrier. On y glisse des fruits frais en décoration et il serait aussi rafraîchissant qu’aphrodisiaque!

Tout aussi tendance, le cold brew, ce café froid infusé pendant de longues heures. On le sert notamment avec du sirop de grenadine, de l’eau pétillante et des myrtilles fraiches, ou, en version plus automnale: cannelle, tranches d’orange et cardamome. Déclinable à l’infini, le mocktail est idéal pour remporter, dès cet automne, le célèbre défi du mois d’«Octobre sobre» — si vous échouez, pas d’inquiétude, le Dry January n’est pas bien loin…



Recette: Spritzer citron-basilic