Paid Post

9.8.2019 Print

Paid Post

La cuisine exotique préférée des Suisses

Acidité, douceur, piquant et umami font de la cuisine thaïlandaise un plaisir à part pour les gourmets.

Outre la gastronomie italienne, les Suisses sont des adeptes de cuisine thaïlandaise. Parce qu’elle est fraîche, piquante et exotique, mais aussi incroyablement parfumée. Cela tient notamment à l’utilisation d’aliments fermentés. La sauce de poisson apporte par exemple une bonne dose d’umami à n’importe quel plat. L’umami désigne l’une des cinq saveurs de base avec le sucré, l’acide, le salé et l’amer. Le mot vient du japonais et peut être traduit par «savoureux». La sauce soja est un autre exhausteur classique d’umami.

La plupart des plats comprennent du piment, puisque le piquant vivifiant (et parfois infernal pour le palais européen) est l’un des principaux piliers de la cuisine thaïlandaise. Parmi les pâtes de curry populaires dans le monde entier, la verte est la plus forte – elle est composée à 50% de piments verts frais. La rouge, réalisée à partir de piments rouges séchés, occupe de peu la deuxième place. La pâte jaune, dont la couleur provient de la racine de curcuma, est de loin la plus douce. Le lait de coco apporte de l’onctuosité à de nombreux currys, quelle que soit leur couleur. Il existe toutefois une multitude de variantes à base d’eau.

Dans la cuisine thaïlandaise, le sucre ne se retrouve pas que dans les desserts. La salade de papaye verte serait ainsi impensable sans la marinade au sucre de palme, qui donne aussi sa note particulière au plat de nouilles Pad Woon Sen (voir la recette). En plus du curry et des autres pâtes épicées, les herbes fraîches assurent le raffinement typique des créations du royaume d’Asie du Sud-Est: la coriandre et sa fraîcheur particulière par exemple, ou encore le basilic thaï qui, contrairement à son cousin européen, possède une note anisée marquée. L’acidité, qui vient généralement des limettes, fait enfin tout l’attrait de la classique soupe Tom Yam. Les crevettes (Gung) sont en principe à la base de ce plat.



Recette: Pad Woon Sen