Fraîcheur

05 juillet 2019 06:12; Act: 02.07.2019 16:19 Print

Et si on mangeait des plats chauds, froids?

par Romain Wanner - Avec cette tiaffe, manger chaud ça ne fait pas rêver. Mais, miracle de la réfrigération, il y a des alternatives.

storybild

Rôtis, poissons et légumes, comme une ratatouille, peuvent aussi être rafraîchissants! (Photo: iStock)

Sur ce sujet
Une faute?

Des légumes à la viande, en passant par les accompagnements, on peut manger de tout en version «froide». Voici quelques exemples de mets qui se prêtent d’autant mieux à être mangés le lendemain, sans forcément se réchauffer.

Rôtis Les grosses pièces de viande, que ce soit du veau, du porc ou du bœuf, se prêtent à merveille à l’été. On les cuira, pour le coup, plutôt en dehors du jus et en douceur, ou sur le gril, pour éviter de faire grimper les degrés de la cuisine. Et on se délectera du côté juteux de ces morceaux une fois découpés en fines tranches. C’est parfait aussi pour faire des salades, avec de la moutarde ou même, pourquoi pas, garnir des sandwichs!

Pâtes Plat intemporel et universel par excellence, les pâtes, vous le savez déjà, font des merveilles juste assaisonnées comme une salade. La meilleure version? Assaisonner des «penne», juste cuites, avec une vinaigrette balsamique, des cubes de mozzarella, des tomates cerises et du jambon cru coupé finement. Un délice qui se sert avec une feuille de basilic sur le dessus.

Ratatouille Rien que son nom rappelle le soleil. Mais une fois les trente degrés dépassés, ça peut décourager. L’astuce est de la conserver pour le lendemain. Servie froide, à la limite du glacé, et juste arrosée d’huile d’olive la ratatouille change un peu de goût. L’aubergine prend un peu le dessus avec les poivrons alors que la tomate et la courgette, elles, apportent une liaison savoureuse.

Saumon Rôti entier ou en pavé, ce délice des eaux s’avère aussi léger bien réfrigéré. A accompagner d’un trait d’huile d’olive et de citron, ainsi que de suprêmes de lime. Ça rafraîchit!