Cuisine

18 octobre 2019 05:58; Act: 23.10.2019 10:20 Print

La tourte, plat de saison pratique et savoureux

par Romain Wanner - Voilà un mets qui peut être aussi simple que complexe et s’accorder avec à peu près tous les ingrédients.

storybild

Des champignons à la viande, en passant par le poisson, on peut faire une tourte à presque tous les goûts. (Photo: Jelleke Vanooteghem on Unsplash)

Sur ce sujet
Une faute?

C’est la saison du confort. La lumière baisse, on y est sensible. Et pour ne pas déprimer, on peut toujours manger des bons trucs! Les tourtes, c’est un plat traditionnel, dont les premières recettes dateraient du XIIIème siècle. Et si aujourd’hui c’est un mets qui garde un ancrage un peu campagnard, il est toujours très à la mode dans les pays anglo-saxons.

Faire une tourte soi-même, ce n’est pas bien compliqué. Il suffit d’avoir une pâte brisée ou feuilletée, des légumes et/ou des pommes de terre, une sauce ainsi que, si on veut, de la viande et ça fonctionnera. Au fond, c’est un plat qui peut convenir à tous, car on peut vraiment le personnaliser! Farce au poisson, aux légumes, aux céréales (pourquoi pas, c’était recommandé pendant la seconde guerre mondiale en Angleterre) tout fonctionne à peu près dans une tourte. Et si on peut juste garnir la pâte d’un mélange simple, la tourte peut aussi devenir une pièce artistique complexe, avec différentes couches à cœur, des montages, des cuissons et des textures différentes.

Visuellement, on peut se contenter d’une version brute ou partir dans une création artistique déjantée. La pâte peut être légèrement sculptée, on peut y coller des formes diverses ou même dessiner dessus. C’est un mets qui peut totalement être gastronomique, aussi bien que familial au possible.

La tourte, c’est aussi parfait pour réutiliser ses restes. A l’automne, on se remet à faire des plats en sauce. Et quand on a quelques portions de trop, la tourte peut se poser comme une solution idéale. On y rajoute quelques garnitures, on réduit la sauce (sans manquer de la relever avec un peu de bière, conseilleront les écossais) et le tour est joué.

C’est un lunch assez pratique. On peut en faire en portions qu’on va garder au congélateur pour un soir de paresse. Ou juste pour sauver son repas quand on n’avait qu’un reste de soupe à se mettre sous la dent à midi. Ça se transporte pas trop mal. Ça peut se réchauffer au four, moins bien au micro-onde, mais à la limite, ça se mangerait même froid!

Enfin, ce n'est pas un mets qui demande une attention de tous les instants. L’avantage d’une tourte, c’est qu’on peut la lancer au four et partir faire autre chose pendant bien 40 minutes avant de devoir venir contrôler si tout va bien.