Résolution

04 janvier 2019 11:30; Act: 30.04.2019 16:17 Print

Manger sainement, mais avec du goût

par Romain Wanner - Parce que bien manger, ce n'est pas consommer des aliments sans saveur ou cuits obligatoirement à l'eau...

storybild

Rattraper les excès des fêtes, c'est possible sans suivre de «cure», ni faire de «régime». (Photo: iStock)

Sur ce sujet
Une faute?

En janvier, on tend à se priver pour rattraper les excès de décembre. Résultat, on commence l’année frustré, à cran et ce n’est bon pour personne. Pourtant, ce n’est pas si compliqué d’alléger ses repas, sans jeûner pour autant et perdre le surplus des Fêtes. Pour nous aider dans cette quête du mieux manger, mais bon, on a fait appel à Muriel Lafaille Paclet, cheffe diététicienne au CHUV.

■ Gestion  du  gras «La quantité de graisse recommandée par personne et par repas, c’est environ une cuillère à soupe», explique Muriel Lafaille Paclet. Ainsi, même si la matière grasse est porteuse d’arômes et donc délicieuse, il faut la limiter. Et si on décide d’arroser un poisson d’une huile parfumée, alors on tendra à l’accompagner d’aliments moins riches en graisse.

■ Des  antioxydants «J’encourage l’ajout d’herbes aromatiques et d’épices dans les plats. Les deux sont riches en antioxydants, tout comme les fruits et les légumes et permettent de donner un peu de goût dans les plats.» Point besoin, donc, de se lancer dans des «cures détox», une alimentation saine et équilibrée, avec des légumes frais, permet au corps de fonctionner de façon optimale.

■ Pas  de  «tout prêt» «Ce qu’on va chercher à éviter en priorité, c’est la nourriture industrielle et les graisses cuites, déclare notre diététicienne. Mais on peut sans problème faire revenir un aliment à la poêle.» En bref, tout n’est que question de proportions.

■ Jouer  sur  les  textures En amenant du croquant et parfois des mélanges «cru et cuit», on peut donner une tout autre dimension à certains plats. «Je recommande aussi à tout le monde d’aller consulter des recettes végétariennes. C’est une très bonne source d’inspiration pour la cuisine des légumes, dans laquelle on peut puiser sans pour autant être obligé d’adopter le régime alimentaire... En bref, on peut tout faire. Soyez juste inventif!»