Ingrédient

13 mars 2020 09:12; Act: 13.03.2020 15:38 Print

Un zeste de vert dans les plats

par Romain Wanner - C’est une noix un peu sous-cotée, la pistache. Plus qu’un parfum de glace et un apéritif simple, elle amène une douceur subtile.

storybild

La pistache donne du peps aux mets. (Photo: iStock)

Une faute?

Il est vrai que dans la cuisine occidentale, la pistache n’est pas souvent présente. On la trouve parfois dans des desserts, le plus souvent en glace, mais autrement ce n’est pas un ingrédient vraiment prisé. Et pourtant, c’est une noix qui a du potentiel et qui s’accorde autant avec des mets salés que sucrés.

Là où la pistache peut faire toute la différence, c’est d’abord dans un pistou. En remplaçant une partie des pignons par des pistaches, la sauce va prendre une tout autre saveur. On peut aussi y ajouter de la menthe et là, on pourra venir parfumer délicatement n’importe quel plat de légumes frais.

Son côté un peu gras la destine tout particulièrement à la réalisation de croûtes gourmandes. Cela tant sur un morceau de filet de porc ou d’agneau, par exemple, que sur un poisson.

Si on torréfie la pistache quelques instants, on pourra aussi apporter du croquant à nos salades ou, pourquoi pas, à des fruits frais. Les agrumes, notamment, s’accordent bien avec, mais c’est le cas aussi des fruits rouges.

Pour ce qui est de la pâtisserie, on peut aisément en mettre partout. Que ce soit dans des cakes ou en lieu et place d’amandes dans certaines recettes.

Si l’on veut faire une pâte de pistache, il faudra toutefois  s’assurer d’avoir un mixeur assez puissant, sous peine de ne pas obtenir une masse assez lisse. Et attention: quiconque goûtera à de la pâte de pistache, faite maison ou déjà toute prête, risque de ne plus pouvoir s’en passer! Mais c’est un mal pour un bien.