Si les employés de bureau travaillaient plus souvent à domicile, des millions de kilomètres en voiture et en transports publics seraient parcourus en moins dans toute la Suisse et des milliers de tonnes de CO2 pourraient être économisées.