Le coût de la détention de «Carlos», jeune zurichois multirécidiviste, a été chiffré. Le seuil du millions semble avoir été dépassé.
«Carlos» (prénom fictif) n'est pas un prisonnier comme les autres. En 2013, le jeune Zurichois avait fait parler de lui pour avoir bénéficié d'un traitement de luxe en prison. Selon le journal «Schweiz am Wochenende», le coût total de ses incarcérations est désormais connu. Ses 1585 jours passés dans 16 institutions pénitentiaires auraient coûté à l'Etat plus de 800000 francs. À l'heure actuelle, le jeune homme est détenu à l'établissement pénitentiaire zurichois de Pöschwies, où les frais s'élèvent à 15'000 francs par mois. Carlos sera encore une fois jugé le 30 octobre. Il est accusé de 29 nouveaux délits, tous commis derrière les barreaux. Condamné à 18 mois de prison en 2017 pour avoir brisé la mâchoire dune connaissance, le délinquant multirécidiviste ne s'est pas calmé pour autant. Carlos fait toujours l'objet dun traitement particulièrement onéreux. À Pöschwies, par exemple, quatre cellules ont été aménagées pour lui, dont une ayant été peinte en rose. Le personnel a également été spécialement formé et a reçu un nouvel équipement de protection. En 2013, la télévision SRF avait fait connaître le «cas Carlos», un jeune délinquant pris en charge par l'Office de protection de la jeunesse du canton de Zurich pour avoir poignardé un jeune homme. Au lieu d'être placé dans un centre fermé, l'adolescent habitait un appartement de quatre pièces et demie à Bâle-Campagne et bénéficiait d'un professeur privé, d'un avocat et d'assistants sociaux.