Suisse

20 novembre 2013 10:29; Act: 20.11.2013 11:12 Print

374'000 fr. de patrimoine par habitant

La progression du cours des actions et la hausse des prix dans l'immobilier ont gonflé le patrimoine net des ménages suisses en 2012.

Une faute?

Les ménages disposaient en fin d'année d'un montant en croissance de 6,4% à 3005 milliards de francs, soit 374'000 francs par habitant.

Ces 374'000 francs apparaissent en augmentation de 5,3% ou de 19'000 francs, au regard de l'exercice précédent, a indiqué mercredi la Banque nationale suisse (BNS) en publiant sa statistique sur le patrimoine des ménages en 2012. Pour mémoire, le patrimoine net par habitant n'avait progressé «que» de 3,6% en 2011.

A la fin de l'an passé, les seuls actifs financiers affichaient une augmentation de 5,5% pour s'inscrire à 2088 milliards de francs. Dans le détail, les dépôts des ménages auprès des banques et de PostFinance ont représenté à fin 2012 une manne de 666 milliards, en progression de 6% sur un an.

Marché des actions vigoureux

Les ménages ont en revanche cédé des titres de créances et des actions l'an dernier, note l'institut d'émission monétaire dans son commentaire. Les premiers ont ainsi fléchi de 3 milliards pour s'établir à 105 milliards de francs.

Pour les actions, les ventes ont constitué un montant de 14 milliards de francs. Mais à la faveur d'un excellent deuxième semestre 2012 sur les marchés boursiers, leur valeur a au final progressé de 12 milliards à 226 milliards, relèvent les experts de la BNS.

Cette vigueur a de même profité aux fonds de placement, dont la valeur a atteint 179 milliards de francs en fin d'année (+12 milliards). Du côté des assurances et des caisses de pension, le montant a grimpé à 887 milliards (+50 milliards), grâce aussi au fait que les cotisations au 2e pilier ont dépassé les prestations.

Immobilier dynamique

La valeur des biens immobiliers a pour sa part crû de 6,5% pour s'établir à 1653 milliards de francs, soit moins que les 9,2% de 2011. Pour les économistes de la banque centrale, l'évolution résulte de la hausse des prix aussi bien pour les maisons familiales que pour les appartements en propriété et les immeubles locatifs.

Au total, les actifs des ménages suisses se montaient donc à 3741 milliards de francs (+5,9%) à la fin de l'an dernier. Les passifs, constitués à hauteur de 90% par des hypothèques, ont quant à eux porté sur 736 milliards, une somme en hausse de 4%. D'où les 3005 milliards de patrimoine net au final.

La progression des passifs reflète avant tout le dynamisme du marché des hypothèques, dont la valeur a atteint 689 milliards de francs (+29 milliards). Ce dynamisme est stimulé ces dernières années par la persistance de taux d'intérêt historiquement bas, alimentant un risque de bulle immobilière dans certaines régions.

Toujours au niveau de l'endettement, il apparaît que les crédits à la consommation et la catégorie des autres crédits sont demeurés stables entre 2011 et 2012. Les premiers représentaient 16 milliards de francs, alors que les seconds s'affichaient à 30 milliards.

(ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • un citoyen le 20.11.2013 11:44 Report dénoncer ce commentaire

    justifiez ces statistiques!!!

    hier dans le matin on parlait qu'un e personne sur 4 en suisse n'arrivait pas boucler ses fins de mois.aujourdhui on dit que chaque pers a un patrimoine de 374'000.-.je me demande d'ou ils sortent ces chiffres totalement faux.avec ce genre d'etudes pas etonnant qu'on veuille nous mettre des taxes a tord larigot et des primes d'assurance qui nous plombent la vie

  • Michel 45ans le 20.11.2013 12:43 Report dénoncer ce commentaire

    Trop d'assistés en Suisse

    Il y a pourtant beaucoup trop d'assistés en Suisse qui ressemble de plus en plus à la France avec ses quartiers composés d'une majorité d'étrangers (ou naturalisés) issus des pays du tiers monde vivant uniquement grâce aux aides sociales. La Suisse se porterait bien mieux si elle apppliquait une immigration ultrasélective de personnes intégrables, prêtes à travailler comme elle l'avait fait avec les espagnols, les ittaliens puis les portugais au lieu d'accepter toute la misère et les profiteurs du monde entier

  • Symi le 20.11.2013 11:25 Report dénoncer ce commentaire

    Ne pas moi !

    Voilà le genre d'article qui fait dire aux autres pays que les Suisses sont riches.....j'aimerais bien savoir combien de personnes ont effectivement un tel patrimoine ?!

Les derniers commentaires

  • Pipolopo le 21.11.2013 13:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L'économie pour les nuls

    Les commentaires sur cet articles sont impressionnants. Je lis que le LPP n'est pas un patrimoine, que le fait d'être propriétaire fait un patrimoine négatif, que les "riches" ne payent pas d'impôts... Faudrait voir pour arrêter de faire des commentaires quand on n'est pas informés! Si on calcule toutes nos cotisations, nos actifs, nos richesses, etc., on est vite a ce montant. De plus, la moyenne d'âge en suisse est élevée, et le capital par tête est logiquement plus haut! Si on compte la Mercedes qui a ruiné le compte épargne de certains, on arrive vite a ce joli montant...

    • bozon le 21.11.2013 14:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      Pas tout faux

      Les moins de 35 jamais n ont ce patrimoine. Faut oublier.La Lpp si a 65 ans tu fini dans un home dans 3 ans le fond est vide. Donc c est une avance de salaire pas un patrimoine fixe comme l immobilier.

  • Cg le 20.11.2013 18:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un qui a pris des risque payants...

    Oui, c'est pas le cas de tous et les fortunes sont mal réparties.... Il y a ceux qui ont eu de la chance et sont riche Ceux qui on pris des risques et sont riche Et ceux qui n'ont pas de fortune... Ces derniers ne peuvent pas critiquer le autres... Même les pauvres ont natels, écrans plats et etc... C'est quoi être riche aujourd'hui ?

    • MaurOli le 20.11.2013 21:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      Ouhhhh la la!

      C'est très tortueux votre raisonnement! Du style: pour être riche et donc millionnaire, la première règle c'est d'abord... de ne pas être pauvre et sans sous! C'est ça?

  • Myriam le 20.11.2013 16:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Aie !!!!

    Ou ai je planque les miens ????

    • Albert 1er le 21.11.2013 12:29 Report dénoncer ce commentaire

      devine...

      Dans ton iphone, ta tv, ta voiture, tes vacances au bled, le tout payé à crédit grâce aux allocations que tu perçois ...

  • DivorcéRicheMaisPauvre le 20.11.2013 14:57 Report dénoncer ce commentaire

    Grosse LPP, mais GROSSE Pension

    Le problème d'un patrimoine, (LPP par exemple) c'est que ça paye pas les assurances, les loyers... Ça serait bien de pouvoir parfois sortir 3 tunes de ce patrimoine pour remonter un peu la pente... (Sans parler de loisir, natel, vacance hein, juste pas se faire virer de son 3 pièces pour pouvoir voir ses mômes le week-end ou essayer enfin d'voir une petite voiture pour les emmener ailleurs qu'a Ouchy). Vives les pensions alimentaires et les avocates "Pro ex-épouses"

    • Albert 1er le 21.11.2013 13:30 Report dénoncer ce commentaire

      Conseils avisés

      La prochaine fois, évite en tous les cas les femmes musulmanes, africaines ou globalement du tiers monde si tu ne veux pas finir en slip. Maintenant, pars à l'étranger et lâche ton boulot en Suisse. Si tu peux trouve un deuxième passeport ou si tu l'as déjà, lâche le passeport suisse. Ton ex n'aura que ses yeux pour pleurer...

  • Chris Clay le 20.11.2013 14:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    république bananiere

    En suisse 3% de riches détiennent 97 % des richesses du pays