Suisse

09 avril 2019 22:21; Act: 09.04.2019 22:26 Print

50% des employés jugent leurs chefs incompétents

Une étude révèle qu'un collaborateur sur deux en Suisse se montre très critique face à ses supérieurs. En cause: le manque de communication et de transparence.

storybild

Seuls 48% des sondés se disent satisfaits de la transparence de leurs dirigeants. (Photo: Keystone)

Une faute?

Les patrons n'ont pas franchement la cote en Suisse. Selon une étude de la société de conseil Great Place to Work (GPTW) menée auprès de 50'000 employés de 200 entreprises, un collaborateur sur deux juge son supérieur incompétent. Un constat qui est valable dans toutes les secteurs de travail. Pas de différence non plus selon les sexes, puisque les chefs, qu'ils soient masculins ou féminins sont logés à la même enseigne, selon «20 Minuten» mardi.

GPTW souligne que la façon dont les employés évaluent leur patron est un facteur décisif dans la façon dont ils notent leur entreprise. En effet, la semaine dernière, une de ses études révélait que la meilleure entreprise suisse 2019 était la firme Sensiron à Stäfa, devant DHL Express et la banque LGT au Liechtenstein. Autant de sociétés où les employés estiment à 82% que leurs supérieurs sont compétents.

Pas assez de transparence

Qu'est-ce qui fait que les patrons sont si mal évalués ailleurs? Selon l'étude, beaucoup de chefs ne prennent pas assez en compte les suggestions des employés. En outre, seuls 48% des sondés se disent satisfaits de la transparence de leurs dirigeants. Un chiffre qui grimpe à 90% de réactions positives en moyenne dans les trois entreprises les mieux cotées en Suisse.

Selon l'écrivain et expert en ressources humaines, Jörg Buckmann, il faut donc plus que de bonnes connaissances spécialisées ou techniques pour être un patron compétent. «La capacité à communiquer est très importante», souligne-t-il, de même que l'empathie, la curiosité ou la capacité d'écoute, selon lui. En outre, un bon leader doit être capable de prendre des décisions et de les défendre. Cela signifie aussi être capable d'admettre ses propres erreurs aux employés, conclut-t-il.

(nxp/cht)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • goddy stetler le 09.04.2019 22:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    bravo

    un nouveau chef est arrivé sur mon lieu de travail, aucune experience dans le metier, au bout de 6 mois il a licensier les 3 plus anciens, a engager son cousin, et 2 personnes de sa nationalité. resultat en baisse, la qualité n est plus controlée, l anarchie. en 2019....

  • Jacqueline. le 09.04.2019 22:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pression des supérieurs incompétents également.

    Je dirais 80%..Et je suis cool..

  • Moi le 10.04.2019 03:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Hop Suisse

    Je travaille dans une compagnie suisse depuis 20ans, mes chefs étaient tous Suisse, mon chef actuel est un Valaisan. Je n'ai jamais eu de soucis et personne d'autre non plus. Mes amies qui ont eu des chefs Français, Anglais elles ont toutes eu des soucis. Il y a une différence de culture il n'y a pas de miracle, pourquoi faire venir ses gens d'ailleurs, avoir tous ses frais d'expatriation lorsque nous avons des gens compétents chez nous. Il est où le profit? Finalement les 2 chefs en question ont été renvoyés c'est ridicule. Bref, hop Suisse!

Les derniers commentaires

  • John Rawls le 16.04.2019 13:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La gestion... le maillon le plus faible!

    La formation en gestion au sein des universités et autres écoles est de plus en plus faible car elle s'appuie sur des principes passéistes et de plus en plus inappropriés. Les théories ne tiennent plus! Rajoutez à cela une doctrine ultralibérale ou ordolibérale pour les patrons nostalgiques, et l'absence de décisions cohérentes meublent votre quotidien. Pour Aglietta, «la formation économique universitaire n'a eu aucune part (depuis la guerre) dans l'essor économique de notre pays (France )".

  • NoDeal le 13.04.2019 18:12 Report dénoncer ce commentaire

    Les nouveaux chefs apportent le déclin

    Un chef est surtout là pour écraser ses employés afin de justifier son salaire. Si il fait ressortir les meilleurs, c'est souvent lors qu'il reçoit la lettre de départ de ces derniers. Et il se dépêche d'engager un plus mauvais (que lui) pour se sentir intelligent.

  • Raoul le 12.04.2019 16:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pas votre problème

    Depuis quand c'est aux employés de décider et de tout savoir ??? Si ceux-ci ne sont pas contents, il n'avaient qu'à faire des études et être chefs !!!! C'est un grand n'importe quoi !!!! Un patron n'a pas à se justifier devant ses employés , nous ne sommes pas en France où le patron doit être votre copain et vous appelle par votre prénom !!! Que les employés s'occupe de leur problème et fasse leur travail !!!! Ps : je suis employé et j'estime que le boulot de mon chef est bien fait car l'entreprise va bien et je reçois mon salaire !!!

  • Roger le 12.04.2019 11:09 Report dénoncer ce commentaire

    Travail et rapports avec nos chef et patrons

    Cela vous étonne , pas moi le sérieux , le travail bien fait jusqu'au finitions , terminé la qualité suisse finis . Ont vie une qualité médiocre française du bon marché .

  • Tats le 10.04.2019 21:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On partage

    Souvent on entend à plusieurs on est plus fort, cela prouve que le cadre ne connaît pas la branche qu'il dirige il a besoin de l'aide de ses subalternes pour ne pas paraître idiot. Donc dans les faits certains cadres s'approprient le travail de leurs employés pour mieux briller et recevoir un bon salaire. Si on est plus fort lorsque l'on partage les connaissance est-ce que l'on partage les salaires de la même manière non, d'où le employés se sentent...........

    • Raoul le 12.04.2019 16:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Tats

      Un chef, un boss n'est pas nommé pour savoir faire votre job mais pour coordonner les talents qu'il a afin d'en faire ressortir le meilleur !!! Il n'est pas là pour se faire des amis mais pour faire fructifier l'entreprise même si des fois certaines décisions ne plaisent pas !!!