Etats-Unis

03 avril 2013 19:06; Act: 03.04.2013 19:14 Print

Accusé d'avoir dissimulé près de 8 milliards

Un ex-courtier de la banque d'affaires Goldman Sachs a été arrêté mercredi à New York, accusé d'avoir mis en place un stratagème pour dissimuler quelque 8 milliards de dollars de paris sur des contrats à terme.

Une faute?

Matthew Marshall Taylor «est aux mains du FBI», la police fédérale américaine, «depuis tôt ce matin», a déclaré à l'AFP une source proche du dossier. Le bureau du procureur fédéral de Manhattan a pour sa part précisé dans une annonce à la presse que M. Taylor devait se présenter devant un juge mercredi pour des accusations «ayant trait à un stratagème qui lui a permis d'accumuler et de dissimuler des positions non autorisées s'élevant à 8 milliards de dollars (quelque 7,6 milliards de francs) dans un compte de courtage qu'il gérait chez Goldman Sachs».

Au mois de novembre, la CFTC, l'organisme de supervision des marchés américains des contrats à terme et dérivés, avait porté plainte contre M. Taylor, l'accusant d'avoir trompé son employeur en «occultant intentionnellement (...) la taille énorme (de ses paris), les risques, bénéfices et pertes potentielles associés» aux positions qu'il avait prises sur le marché des dérivés.

Le 13 décembre 2007, au plus fort de la fraude de M. Taylor, il avait «accumulé environ 8,3 milliards de dollars de positions d'achat sur» des contrats à terme adossés à l'indice Standard and Poor's 500, avait alors détaillé la CFTC, l'accusant d'avoir causé à Goldman Sachs une perte de 118,4 millions de dollars.

Au mois de décembre, la CFTC avait ordonné à Goldman Sachs de payer 1,5 million de dollars pour ne pas avoir été capable «de superviser correctement ses employés pendant plusieurs mois fin 2007».

(afp)