Hôtellerie

22 novembre 2018 09:50; Act: 22.11.2018 13:56 Print

Airbnb flirte avec le million d'hôtes annuels en Suisse

Au cours des douze derniers mois, la plateforme a permis à quelque 900'000 personnes de réserver un logement sur territoire helvétique.

storybild

Photo d'illustration. (Photo: Keystone)

Une faute?

Airbnb se rapproche du seuil symbolique du million d'hôtes annuels en Suisse. Au cours des douze derniers mois, la plateforme a permis à quelque 900'000 personnes de réserver un logement sur territoire helvétique, affirme jeudi la société californienne dans un rapport. Depuis l'introduction du service en 2009, leur nombre a atteint 2,3 millions.

En moyenne, la durée du séjour en Suisse au cours de la période sous revue s'est élevé à 3,4 nuitées, le nombre de personnes par réservation à 2,4 et la moyenne d'âge des hôtes à 38 ans.

Les personnes ayant réservé un Airbnb en Suisse ont déboursé en moyenne 98 francs par nuit et par logement. La plateforme compte en tout 35'800 biens à louer, proposés des personnes dont la moyenne d'âge atteint 44 ans, majoritairement des femmes (55%).

«Le prix est fixé par la personne ou l'entité qui héberge, en fonction de l'offre et de la demande. La commission prélevée par Airbnb se monte à 3-5%. L'hôte garde donc 95-97% de la somme», a précisé à AWP Isabelle Klot, porte-parole de la société. Fait particulier, même si l'afflux de l'étranger ne tarit pas, elle relève que plus d'un hôte sur cinq venait de Suisse même.

L'Oberland bernois très apprécié

Les régions de campagne rencontrent encore plus de succès que les centres urbains.

Plus des deux tiers (69%) des voyageurs ont réservé en dehors des villes les plus peuplées de Suisse. En un an, la demande pour les zones rurales a connu une croissance deux fois plus forte que celle des grandes cités.

L'Oberland bernois remporte la palme des destinations les plus appréciées sur Airbnb.

Cette région place les communes Spiez, Grindelwald et Ringgenberg dans le trio de tête.

Les communes valaisannes de Bagnes et de Sierre sont les premières romandes, en sixième et septième positions. Bienne, ville bilingue, se hisse tout juste dans le top 10.

Ce classement repose sur les notes laissées par les visiteurs après leur séjour.

Pour la saison d'hiver, la station valaisanne de Crans-Montana figure parmi les destinations les plus courues, juste derrière Unterseen, dans le canton de Berne. Montreux arrive en 5e position.

A toute saison

Les réservations en Suisse réalisées depuis novembre 2017 proviennent de plus de 50 pays, précise Airbnb dans son rapport. Les touristes étrangers sont clairement majoritaires dans les statistiques. Les résidents suisses représentant malgré tout 22% des 900'000 visiteurs recensés, la proportion par pays la plus forte avec 197'000 hôtes.

Les visiteurs en provenance des Etats-Unis (135'700 hôtes), de France (81'100), d'Allemagne (77'900), de Grande-Bretagne (60'900) et du Canada (31'000) complètent le haut du tableau. Par région, l'Europe (551'000 personnes), l'Amérique du Nord (154'600) et l'Asie (125'000) se taillent la part du lion.

La Suisse est une destination très prisée par les clients étrangers d'Airbnb, affirme le groupe. L'offre touristique à toute saison, la culture du pays et ses paysages diversifiés figurent parmi les atouts du pays.

L'offre de Airbnb permettrait par ailleurs de faire tourner la machine touristique en basse saison, à en croire les chiffres dévoilés jeudi. Plus de 40% des visiteurs qui ont voyagé en Suisse ces douze derniers mois en recourant à la plateforme virtuelle l'ont fait durant ces périodes réputées creuses.

A l'inverse, le nombre de Suisses ayant réservé un logement à l'étranger via Airbnb s'est élevé à 1,6 million, faisant grimper le total depuis 2009 à 5 millions.

Selon une enquête parue sur busbud.com comparant les tarifs de réservations sur Airbnb avec les prix moyens de 220'000 hôtels de grandes villes de par le monde, la plateforme californienne apparaît généralement plus avantageuse, mais pas toujours.

Ainsi, une nuit à Londres, Paris, Venise ou New York revient en moyenne entre 80 et 108 dollars moins cher via Airbnb. Mais à Barcelone par exemple ou dans plusieurs villes de l'Ouest des Etats-Unis, les hôtels sont souvent nettement moins chers.

(nxp/ats)