Islande

12 décembre 2013 16:33; Act: 12.12.2013 16:55 Print

Anciens dirigeants bancaires en prison

Trois anciens dirigeants d'une banque islandaise qui a fait faillite, Kaupthing, ont été condamnés jeudi à Reykjavik pour fraude à des peines allant de trois ans et demi à cinq ans et demi de prison.

Une faute?

Les trois hommes étaient jugés pour avoir caché qu'un investisseur qatari qui avait acheté 5,1% de la banque en pleine crise financière, en 2008, l'avait fait avec des sommes prêtées par elle.

L'ancien directeur général, Hreidar Mar Sigurdsson, a écopé de cinq ans et demi, et l'ancien président, Sigurdur Einarsson, de cinq ans. L'ancien directeur de la filiale luxembourgeoise, Magnus Gumundsson, qui avait joué un rôle-clé dans ce prêt, a pris trois ans et demi.

Par ailleurs, une peine de trois ans de prison a été prononcée contre un actionnaire important, Olafur Olafsson, qui avait donné son assentiment.

Ils ont été reconnus coupables d'avoir enfreint leurs obligations de transparence et d'avoir manipulé le marché boursier.

Fin septembre 2008, à une époque où le système bancaire islandais était en pleine déliquescence, l'arrivée de cet investisseur qatari, Mohammed bin Khalifa al-Thani, avait été saluée par Kaupthing comme un signe de solidité évident.

Kaupthing avait fait faillite dès le mois suivant, emporté avec ses consoeurs par la panique qu'avait déclenché la faillite de la banque d'affaires américaine Lehman Brothers.

(ats)