Bâle

22 juillet 2014 08:10; Act: 22.07.2014 17:54 Print

Bénéfice en croissance pour Panalpina

Panalpina a vu son bénéfice net croître de 14,6% au premier semestre à 44 millions de francs.

Sur ce sujet
Une faute?

Panalpina a réalisé un premier semestre contrasté. Le groupe bâlois de transport et de logistique a vu son bénéfice net croître de 14,6% à 44 millions de francs, alors que le chiffre d'affaires se contractait de 2,9% par rapport à la même période de l'an dernier à 3,23 milliards.

«Les résultats au premier semestre présentent un double visage», a relevé mardi Peter Ulber, directeur général de Panalpina, en commentant la performance dans un communiqué. Le constat d'ensemble prévalait déjà lors de la publication des résultats au premier trimestre 2014, le tout dans un marché jugé toujours difficile.

Accroître les bénéfices

D'un côté, la mise en place d'une nouvelle stratégie porte ses fruits, avec notamment une nette diminution des pertes dans l'activité de logistique, s'est réjoui Peter Ulber. De l'autre, le groupe se doit d'accomplir encore du travail pour améliorer sa rentabilité, en particulier dans le secteur du fret maritime.

Panalpina est engagée depuis novembre dans la mise en oeuvre d'une nouvelle stratégie d'entreprise après l'exercice catastrophique inscrit en 2012. La multinationale rhénane avait alors accusé une perte nette de près de 72 millions de francs, avant de revenir dans les chiffres noirs l'an passé à hauteur de 11,7 millions.

Croissance opérationnelle

Au niveau opérationnel, le concurrent du groupe schwyzois Kühne Nagel a dégagé au cours des six premiers mois de l'année un bénéfice avant impôts et intérêts (EBIT) en progression de 2% à 60,1 millions de francs. Panalpina comprend trois divisions principales (fret aérien, fret maritime et logistique).

En ne considérant que le deuxième trimestre, le bénéfice net est ressorti en progression de 8,7% sur un an à 26,2 millions de francs. Quant au chiffre d'affaires total, il affiche une contraction de 5,4% à 1,63 milliard.

Action sanctionnée

La performance de l'entreprise n'a pas convaincu les investisseurs. Avec des résultats inférieurs aux attentes des analystes, l'action Panalpina cédait à la clôture de la Bourse suisse 2,7% à 132 francs, dans un marché en hausse.

En ce qui concerne l'entier de l'exercice en cours, Panalpina anticipe un taux de croissance de 3 à 4% (supérieur à la prévision antérieure) et de 4 à 5% (inchangé), respectivement pour les divisions fret aérien et fret maritime. Le groupe bâlois ambitionne de faire mieux que la hausse du marché.

(ats)