Suisse

19 février 2019 11:41; Act: 19.02.2019 11:47 Print

Bénéfice net en repli pour Coop en 2018

Le numéro deux suisse du commerce de détail a vu son bénéfice net reculer de 2,6% l'an dernier. Il s'établit en-dessous du niveau de 2016.

storybild

Joos Sutter, président de la direction générale de Coop. (Photo: Keystone)

Une faute?

Coop a vu son bénéfice net reculer tandis que sa rentabilité opérationnelle s'est améliorée en 2018. Le numéro deux helvétique du commerce de détail a aussi pu étoffer son chiffre d'affaires.

Le bénéfice net a diminué de 2,6% à 473 millions de francs en 2018, a fait savoir l'entreprise lors d'une conférence de presse mardi à Muttenz. Il s'établit en-dessous du niveau de 2016, lorsqu'il s'élevait à 475 millions de francs.

En revanche, l'Ebitda s'est élevé à 2,1 milliards de francs, soit une progression de 5,5%. Comme annoncé en janvier, Coop a réussi à augmenter ses ventes. Le chiffre d'affaires a pour la première fois dépassé la barre des 30 milliards de francs, à 30,7 milliards, soit une hausse de 5%.

La croissance a été portée par le commerce de gros et de détail. Le premier secteur a enregistré la plus forte progression, 9% à 14,2 milliards de francs. Les acquisitions ont contribué pour moitié à la croissance.

Forte croissance en ligne

La filiale Transgourmet, qui a vu son chiffre d'affaires bondir de 6,9% à 9,7 milliards, a «consolidé sa position de deuxième entreprise de collecte et de livraison en gros en Europe». Joos Sutter, président de la direction générale de Coop, s'est félicité de «l'excellente couverture du territoire allemand sur le marché des boissons dans le cadre de la coentreprise avec le groupe Oetker».

C'est le commerce de détail qui a réalisé la plus grosse partie des ventes, avec 17,7 milliards de francs, en hausse de 1,9%. Dans les supermarchés, la progression s'est révélée moindre: 0,8% à 10,4 milliards de francs. La fréquentation de ces enseignes s'est accrue de plus de 3%.

Les magasins spécialisés ont enregistré de la croissance, que ce soit dans l'électronique, l'ameublement, le secteur de la santé ou du fitness. Le commerce en ligne a lui bondi de 20,6% à plus de 2,3 milliards de francs grâce notamment aux enseignes d'électronique de loisirs.

La trésorerie opérationnelle atteint 1,7 milliard de francs, en hausse de 17,1%. «Cela signifie que Coop continue d'être sur une base financière très solide et dispose de bonnes conditions pour un développement futur», selon la société.

Optimisme de mise

Fin 2018, l'entreprise comptait 89'579 employés ( 3155), dont 56'331 ( 850) en Suisse ainsi que 2313 lieux de vente. Pour 2019, la direction se veut «optimiste», malgré le contexte international incertain.

(nxp/ats)