Tourisme Club Med

09 juin 2011 07:53; Act: 09.06.2011 07:58 Print

Bénéfice net plus que triplé au premier semestre

Le Club Méditerranée a enregistré des résultats très satisfaisant au premier semestre, malgré les problèmes liés au printemps arabe.

storybild

Les installations des clubs de vacances séduisent de plus en plus de touristes. (Photo: YEDIOT AHARONOT)

Une faute?

Le Club Méditerranée a dégagé un bénéfice de 10 millions d'euros (12,23 millions de francs) au 1er semestre, contre 3 millions un an plus tôt, malgré le printemps arabe.
Le groupe français affirme que l'avance prise sur l'hiver pourrait compenser «les effets défavorables sur l'été des événements connus à ce jour».

Tous les indicateurs du Club enregistrent des hausses significatives, à commencer par le résultat opérationnel courant (Roc) villages, l'indicateur de rentabilité des villages du groupe français, qui bondit de 67% à 47 millions d'euros.

Ce chiffre, réalisé entre le 1er novembre et le 30 avril, est même supérieur au Roc villages de l'ensemble de l'année 2010 (42 millions d'euros).

Le chiffre d'affaires a augmenté de 11% à 754 millions d'euros, tout comme le revenu par lit disponible ( 5,5%), grâce à la progression de 2,2% du prix moyen à la journée hôtelière (154 euros) et celle de 2,4 points du taux d'occupation qui atteint près de 70%.

Le nombre de clients 4 et 5 tridents (haut de gamme), le coeur de cible du Club, a progressé de 22% à 78'000. Sur l'hiver, ils étaient 72% à avoir choisi ce segment, contre 50% il y a quatre ans.

L'implantation mondiale du Club Med et la stratégie de montée en gamme des villages lui ont permis «de mutualiser les risques et d'adapter ses capacités en cas d'aléas», a déclaré son patron Henri Giscard d'Estaing, cité dans le communiqué.

«L'avance prise sur l'hiver pourrait ainsi permettre de compenser les effets défavorables sur l'été des événements connus à ce jour», a-t-il ajouté.

L'impact du printemps arabe et, dans une moindre mesure, des catastrophes au Japon se monte à 5,5 millions d'euros au total, a précisé par ailleurs le directeur financier du groupe, Michel Wolfovski, lors d'une conférence téléphonique.

Pour l'été, les réservations en cumulé au 4 juin sont en progression de 5,4% par rapport à la même date de 2010. L'Asie est en recul de 0,7%, en raison des événements survenus au Japon. L'Europe progresse de 5,2% et l'Amérique de 17,1%.

(ats)