Suisse

10 avril 2019 11:25; Act: 10.04.2019 11:28 Print

Billets de banque: vers la fin du délai d'échange

L'échange sans limite dans le temps vaudrait pour les billets émis entre 1976 et 1979, ainsi que pour les séries suivantes.

Voir le diaporama en grand »
La Suisse se prépare à une nouvelle génération de billets de banque, celui de 50 francs ouvrant la série. Il sera suivi en 2017 des billets de 10 et 20 francs. Mais qui se souvient que la Suisse a connu le billet de 40 francs? Il y a même eu un billet de 5 francs en 1914 qui a remplacé la pièce de même valeur faciale mais produite en argent. Pour la petite histoire, ce billet de cinq francs n'a été retiré qu'en 1980, ce qui en fait un des billets dont la circulation a été parmi les plus longues. Certains billets, comme cette série de 40 francs imprimée en 1911 avec Arnold von Winkelried n'a finalement jamais été mise en circulation car il était un billet de réserve. De nombreux billets de réserve ont été réalisés durant les deux guerres mondiales afin de lutter contre la fausse monnaie. Cet exemplaire de 20 francs date de 1918. Pour mémoire, les premiers billets imprimés n'avaient qu'un caractère provisoire, puisque le temps imparti entre la loi sur les billets de banques de 1905 et la création de la BNS en 1907 n'a pas été suffisant pour créer des coupures définitives. La première série datant de 1907 comportait une rosette avec la croix suisse. Les premiers billets de 1000 francs avaient un pouvoir d'achat exorbitant. Ils correspondent à une valeur actuelle de 12'500 francs. Avant le début de la première Guerre mondiale, la BNS produisait elle-même les billets. Le billet de 100 francs de Ferdinand Hodler, surnommé le faucheur, est resté en circulation jusqu'en 1958. Quant au billet de 50 francs, toujours de Ferdinand Holder mais avec une image de bûcheron, il fait également figure de pièce de collection. Cet exemplaire est exposé au Musée d'Orsay à Paris. Durant l'entre-deux guerres, deux séries de billets de 100 et de 20 francs sont dessinées. Cette version de 100 francs avec Guillaume Tell resta en circulation jusqu'en 1945. Des séries produites pendant la Seconde Guerre mondiale par les peintres Victor Surbeck et Hans Erni ne verront jamais le jour. Comme cette ébauche avec une turbine futuriste dans les Alpes. Les séries de 1000, 100 et 50 francs s'installent dans le paysage mais pas cette génération de 500 francs. En 1959, le symbolisme fait son apparition mais le projet du graphiste Pierre Gauchat pour les billets de 1000 francs soulève un vent de fronde. Pierre Gauchat dut ainsi retravailler à plusieurs reprises le billtet de 500 francs, jusqu'à ce que les autorités donnent leur feu vert. Cette série, en circulation jusqu'en 1980, avait été imprimée à Londres chez «Waterlow and Sons». Ils pouvaient être échangés jusqu'au 1er mai 2000. La sixième série de billets lancée en 1976 fait la part belle aux scientifiques. Comme ici l'architecte tessinois Francesco Borromini sur les billets de 100 francs. Le dos des billets de cette série comportent des motifs en lien direct avec l'activité des personnalités. Comme pour le billet de 50 francs qui mettait à l'honneur le naturaliste Konrad Gessner. Ce billet de 500 francs, avec le médecin Albrecht von Haller, est le dernier de la sorte imprimé par la BNS. Le choix d'Auguste Forel pour les billets de 1000 francs a suscité la controverse puisque le psychiatre a été accusé d'être un adepte de l'eugénisme. Les billets de cette série peuvent être échangés jusqu'en 2020. Le dos de ce billet est tout aussi célèbre puisque son motif, la fourmi (Auguste Forel était également un entomologiste), a souvent servi à qualifier les coupures de 1000 francs. La série avait été dessinée par Ernst et Ursula Hiestand. La série en vigueur, la huitième, voit le jour en 1995. Elle est dessinés par Jörg Zintzmeyer et met à l'honneur les artistes suisses. Comme Lothar ll et l'homme qui marche d'Alberto Giacometti. Une femme fait pour la première fois son apparition, avec Sophie Taeuber-Arp. La série qui doit voir le jour le 6 avril 2016 constitue la neuvième depuis l'existence de la Banque Nationale Suisse (BNS). Le nouveau billet de banque de 50 francs suisse est vert comme l'ancien. On y distingue un parapentiste d'un côté et une main tenant un pissenlit de l'autre. La nouvelle série a déjà mis en circulation les billets de 10, 20 et 50 francs. Le billet de 200 francs a été mis en circulation à la fin août 2018. Quant au billet de 1000 francs, il a été présenté par Fritz Zurbruegg, vice-président du directoire de la BNS, au début mars 2019. Il ne reste plus que le billet de 100 francs à découvrir, la coupure-reine car la plus utilisée.

Sur ce sujet
Une faute?

Les Suisses devraient pouvoir échanger leurs anciennes coupures de mille francs à fourmis. La commission de l'économie du Conseil des Etats propose au plénum de ne plus s'opposer à la suppression du délai d'échange des billets de banque, a-t-elle communiqué mercredi.

La Banque nationale suisse (BNS) émet tous les 15 à 20 ans de nouvelles séries de billets de banque. Elle rappelle ensuite les anciennes coupures. Six mois plus tard, ces dernières ne sont plus considérées comme des moyens de paiement ayant cours légal. Mais elles peuvent être échangées auprès de la BNS à leur valeur nominale pendant 20 ans. Ce délai a été fixé en 1921. Ce ne devrait plus être le cas à l'avenir.

L'échange sans limite dans le temps vaudrait pour les billets émis entre 1976 et 1979 (dont le célèbre mille francs aux fourmis ou le cent francs avec le portrait de Francesco Borromini), ainsi que pour les séries suivantes. Pas question en revanche d'échanger un billet de 20 francs à l'effigie de Guillaume-Henri Dufour.

Le Conseil des Etats s'était dans un premier temps prononcé pour le maintien du délai d'échange. Le National n'a pas suivi. Par 9 voix contre 1, la commission de l'économie de la Chambre des cantons propose désormais de se rallier à l'autre conseil.

Distribution

L'autre question à régler concerne la distribution de la manne des billets non échangés. Jusqu'à la cinquième série, ce montant était versé à un fonds couvrant les dommages non assurables causés par des forces naturelles (fondssuisse). Le gouvernement voulait le priver à l'avenir de cet argent.

Le Conseil des Etats avait décidé de maintenir le versement. Mais fondsuisse ne recevrait que 20% de la manne. Le reste serait versé à la Confédération (1/3) et aux cantons (2/3). Le National a développé un modèle similaire.

Dix pourcent de la manne doit être conservée par la BNS pour exécuter l'obligation d'échange. Les 90% de la contre-valeur des billets qui n'ont pas été échangés 25 ans après le rappel seront attribués à fondsuisse, à la Confédération et aux cantons selon la clé de répartition adoptée par le Conseil des Etats.

Par 10 voix sans opposition, la commission propose de se rallier à cette solution. Selon elle, le National a trouvé un compromis acceptable entre le projet du Conseil fédéral et la décision initiale de la Chambre des cantons.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Sébastien Frei. le 10.04.2019 11:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    anciennes coupures, la classe assurée

    même à l'époque nos billets avaient de la gueule. de mon coté j'ai encore quelque billets des années 70, précieuse valeur sentimentale garantie

  • erik le 10.04.2019 13:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    avant le métal,après le papier et maintenant le ve

    Tous ça n'existera plus grâce à cette foutu monnaie numérique !!!!

  • marcValais le 10.04.2019 13:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et le confort du sommeil ?

    Mon matelas va baisser de 20 centimètres

Les derniers commentaires

  • Laly D. le 14.04.2019 21:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    inquiète

    j'ai combien de temps pour utiliser mes billets de mil fr.? dans 6 mois je ne peut pas payer avec?

  • Mono Polisson le 10.04.2019 14:04 Report dénoncer ce commentaire

    Valeur sentimentale

    A quand le billet à 25 FR ou bien celui à 60.-???

  • trotro le 10.04.2019 13:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Génial

    Les fraudeurs et autres malfaiteurs se frottent les mains. Pour tout un chacun, rien ne changera, vu que le pékin moyen n'en voit jamais la couleur...

    • La Suisse lave plus blanc le 11.04.2019 10:32 Report dénoncer ce commentaire

      @trotro

      Les "clients" des avocallions d'affaires peuvent dormir trankil,les droitards soutiendront toujours les fourberies,pourvu qu'elles engraissent les notables et les elites.

  • erik le 10.04.2019 13:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    avant le métal,après le papier et maintenant le ve

    Tous ça n'existera plus grâce à cette foutu monnaie numérique !!!!

  • marcValais le 10.04.2019 13:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et le confort du sommeil ?

    Mon matelas va baisser de 20 centimètres