Suisse

14 septembre 2019 04:47; Act: 14.09.2019 07:24 Print

CFF: le successeur de Meyer gagnera moins

Celui ou celle qui remplacera Andreas Meyer à la tête des CFF gagnera 20% de moins, selon la présidente du conseil d'administration.

storybild

Andreas Meyer. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Le successeur d'Andreas Meyer à la tête des CFF touchera un salaire inférieur d'environ 20%, indique la présidente du conseil d'administration Monika Ribar. Il devra également maîtriser plusieurs langues nationales.

Le salaire fixe et variable sera de 800'000 francs, caisse de pension non comprise, soit un million de francs en tout au maximum, précise-t-elle dans une interview parue samedi dans «Le Temps». Si cela «ne simplifie pas la recherche de la perle rare», la mission n'est toutefois pas impossible, souligne la présidente de l'organe de surveillance des CFF, qui cite la Poste à titre d'exemple.

Le successeur de l'actuel directeur général devra par ailleurs maîtriser les langues nationales, prévient Monika Ribar. «La personne qui dirige les CFF doit parler le français et l'allemand, si possible aussi l'italien».

Sensibilité au service public

Le futur candidat devra également avoir une sensibilité au service public, poursuit la St-Galloise. «Il devra être conscient que les CFF ne sont pas une entreprise comme les autres, connaître les rouages de la politique et entretenir de bons contacts avec l'administration».

La personne choisie devra au moins avoir une bonne connaissance d'un des deux principaux piliers des CFF, à savoir le transport de voyageurs et l'infrastructure. «Nous avons établi un premier profil dès qu'Andreas Meyer nous a fait part de sa décision de partir en 2020 et imaginé une liste de personnes qui pourraient correspondre», note Monika Ribar. Le spécialiste du recrutement Guido Schilling a été mandaté pour trouver les candidats potentiels.

A ce titre, Monika Ribar relève dans une autre interview à la «Neue Zürcher Zeitung» que les CFF sont actuellement en contact avec des candidats potentiels et que des candidatures ont été reçues. Elle espère pouvoir présenter un successeur d'ici à la fin de l'année.

Départ fin 2020

Andreas Meyer quittera les CFF pour la fin 2020. En poste depuis 2007, il a justifié sa décision par une volonté de se réorienter professionnellement avant ses 60 ans. Il veut entre autres mettre son expérience au profit de start-up ou d'organisations d'utilité publique.

Contesté ces derniers mois, il a notamment été critiqué après le tragique accident de début août, qui a coûté la vie à un contrôleur, resté coincé par la porte d'un train en raison d'un défaut de fonctionnement de la protection anti-pincement. Son salaire en hausse par rapport à son prédécesseur lui a également été reproché.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Tibilou le 14.09.2019 08:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    CFF

    Chère madame Ribar, N'oubliez pas que vous pouvez prendre quelqu'un issu du rang et qui est déjà aux CFF.

  • PirataDs le 14.09.2019 07:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    200'000 de salaire max

    20 % de moins c'est pas assez... les cff engagent leurs employés bien en dessous du salaire minimum convu selon la cct... et ce dans tout les cotps de métiers... pourquoi le patron devrait être payer 800k par année? Engager le bien en dessous du tarif prevu...

  • ptit rapporteur le 14.09.2019 07:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    20% de moins

    pour réparer les erreurs et l'incompétence de l'actuel, cherchez l'erreur! Question comment peut on justifier le salaire du directeur actuel? convaincu qu'il ne connais même pas les logiciels utilisé par la régie

Les derniers commentaires

  • DbdbB! le 16.09.2019 14:50 Report dénoncer ce commentaire

    Marre des CFF.

    S'il fait baisser les prix des billets, il mérite de gagner plus.

  • Maître Côme le 16.09.2019 10:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Belle vie même après

    Arrrfffff le patron des cff peut devenir retraité. Il sera en dessus de la classe moyenne pour sa pension breff... on en fait un scandale mais on paiera toujours plus cher nos billets de train. Vivement une grosse panne tout le mois de décembre qu'on rigole un peu.

  • M. le 16.09.2019 02:32 Report dénoncer ce commentaire

    Bon voyage

    Mince il va gagner un million et demi au lieu de deux, on va se cotiser et faire en sorte qu'il ai un salaire descent. Sinon on pourrait peut-être augmenter les employés des cff avec la différence ? Moi je dis ça je dis rien parce que si c'est pour dire qu'ils ont fait des économies pour l'entreprise le mea culpa n'est pas très sincère.

  • Le welche libéral-PLR le 15.09.2019 20:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Comme ça les vaches sont bien gardées

    Il faut absolument un ancien HEC St-Gall. Et si possible, un sympathisant PLR.

  • Lustucru le 15.09.2019 19:01 Report dénoncer ce commentaire

    @PirataDs

    Je ne suis pas d'accord. Je suis pour une meilleure gestion des richesses et pour de meilleurs salaires pour tout le monde. Les hauts salaires amènent le plus souvent des personnes très compétentes pour le poste.

    • Et qui l'eu cru..? le 15.09.2019 21:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Lustucru

      Merci, nous l'avions constaté, dans le cadre de l'affaire " Cars postaux" En effet une très grande compétence, au point de ne pas même savoir ce qui est fait dans les divers services de la dite société. UN VRAI SCANDAL ni plus ni moins. Il est évident qu'il y a plusieurs postes a répourvoir. Cela n'a pas été fait, donc attendons le prochain épisode, même si certains acteurs et agents protecteurs sont partis. Incroyable un détournement des fonds dans une société d'état... La compétence, va de pair avec le salaire, c'est vrai.??