Banque

15 avril 2019 15:45; Act: 15.04.2019 16:16 Print

CS accroît ses parts dans une entreprise chinoise

Le numéro deux bancaire helvétique profite de l'ouverture du marché chinois pour prendre le contrôle d'une entreprise.

storybild

La part de la banque aux deux voiles passera à 51%, contre 33% dans sa coentreprise chinoise, Credit Suisse Founder Securities Limited. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

La grande banque Credit Suisse entend profiter à son tour de l'ouverture du secteur financier chinois aux acteurs étrangers. Le numéro deux bancaire helvétique a signé un accord visant à la prise de contrôle sur sa coentreprise Credit Suisse Founder Securities Limited.

La part de la banque aux deux voiles passera ainsi à 51%, contre 33% jusqu'ici, indique Credit Suisse lundi. Le partenaire dans cette coentreprise, Founder Securities, détiendra les 49% restants. L'opération doit encore obtenir le feu vert des autorités compétentes.

Fondé en 2008 et basé à Pékin, Credit Suisse Founder Securities Limited fournit toute une palette de prestations de banque d'affaires sur le marché chinois, tout comme du conseil financier. Depuis 2016, la société déploie également des activités de courtage depuis Shenzhen.

Obtenir le feu vert des autorités

Credit Suisse, dont la présence dans l'Empire du Milieu remonte à plus de 30 ans, dispose également d'une coentreprise spécialisée dans la gestion d'actifs, montée en partenariat avec le géant bancaire chinois Industrial and Commercial Bank of China (ICBC). ICBC Credit Suisse Asset Management gérait à fin 2018 une masse de 1300 milliards de yuans, soit 194 milliards de francs.

Il y a encore quelque mois de cela, les établissements financiers voulant opérer en Chine continentale devaient obligatoirement s'allier avec une entreprise du cru, à condition que la nouvelle entité demeure majoritairement en mains locales. Face à la pression internationale, le gouvernement chinois a abandonné cette règle controversée l'année dernière.

En mai 2018, l'autre grande banque suisse UBS avait été l'une des premières à profiter de cette nouvelle possibilité, déposant une demande pour faire passer ses parts dans la coentreprise UBS Securities de 25% à 51%.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Picsou le 15.04.2019 20:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On est pas plus riche

    Ça nous fait une belle jambe

  • Prosper le 16.04.2019 11:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le rêve chinois

    ILLUSION Vouloir posséder une entreprise en Chine. "Amenez vos sous et nous chinois sommes les patrons!"

  • Mateo59 le 16.04.2019 07:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Plutôt positif

    La Chine avec ses énormes réserves en devises étrangères et maintenant avec ses canaux de distribution telle que le Crédit Suisse , nous permettra de garder des taux d'intérêt bas et éviter un blocages de nos économies.

Les derniers commentaires

  • Prosper le 16.04.2019 11:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le rêve chinois

    ILLUSION Vouloir posséder une entreprise en Chine. "Amenez vos sous et nous chinois sommes les patrons!"

    • Faillite le 17.04.2019 18:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Prosper

      Lire l'article... CS 51%

  • Mateo59 le 16.04.2019 07:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Plutôt positif

    La Chine avec ses énormes réserves en devises étrangères et maintenant avec ses canaux de distribution telle que le Crédit Suisse , nous permettra de garder des taux d'intérêt bas et éviter un blocages de nos économies.

  • Picsou le 15.04.2019 20:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On est pas plus riche

    Ça nous fait une belle jambe

  • Free le 15.04.2019 18:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    BRAVO

    Stratégie absolument bien pensée et perso aimerais pouvoir payer en Chine avec WeChat ou Alipay sans devoir ouvrir un compte en Chine et grand marché ouvert en Chine ou à l'internationale pour les banques suisse