Boeing

08 janvier 2016 00:07; Act: 08.01.2016 07:40 Print

Chute des commandes malgré un record

Le groupe américain a dépassé ses objectifs de livraison en 2015, mais voit ses commandes décroître.

storybild

Un Boeing 787 "Dreamliner" au Salon du Bourget (France) le 17 juin 2015. (Photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

L'avionneur américain Boeing a livré un nombre record d'avions civils en 2015, grâce notamment à une augmentation de ses cadences de production, mais sa performance commerciale a été plombée par une chute de près de moitié de ses commandes.

Le groupe de Chicago a dépassé ses propres objectifs en livrant 762 appareils à ses clients, en hausse de 5,4% sur un an, selon un communiqué publié jeudi. En début d'année, il prévoyait de livrer de 755 à 760 avions.

Ce record est néanmoins entaché par une chute de 46,4% du nombre de commandes, qui s'élève à 768 pour une valeur totale de 112,4 milliards de dollars au prix catalogue. En 2014, année historique, l'avionneur avait obtenu 1'432 commandes nettes.

Revenus prévus en hausse

Par comparaison, Airbus, qui détient le record absolu de l'histoire de l'aéronautique (1'503 commandes nettes en 2013), recensait déjà 1'007 commandes nettes fin novembre, grâce notamment à son best-seller A320 qui lui permet de dominer le segment du moyen-courrier.

L'avionneur européen avait livré en revanche seulement 556 appareils fin novembre, mais promettait de dépasser la barre des 629 atteinte en 2014. Il doit publier son bilan commercial le 12 janvier.

Les livraisons sont le baromètre le plus scruté par les experts car une compagnie aérienne paie traditionnellement quand elle prend possession de l'appareil. L'impact sur le chiffre d'affaires des constructeurs aéronautiques est donc considérable.Boeing prévoit des revenus 2015 compris dans une fourchette de 65 à 66 milliards de dollars pour sa division civile (BCA), contre 60 milliards en 2014.

Augmenter la cadence de production

Les livraisons ont en outre pris beaucoup d'importance ces derniers mois parce que Boeing, comme son grand rival Airbus, dispose de carnets de commandes fournis, suscitant des interrogations sur les capacités des deux géants à respecter leur calendrier respectif.

Au 31 décembre, le carnet de commandes, c'est à dire les avions que Boeing doit livrer, comptait 5'795 appareils, ce qui représente plus de sept années et demi de production aux cadences actuelles.

Pour tenir leurs engagements, les deux constructeurs, qui se rendent coup pour coup dans le moyen et le long courriers, ont décidé d'augmenter leurs cadences de production.

Boeing, qui produit actuellement 42 appareils 737 par mois, va porter ce chiffre à 47 en 2017 et 52 en 2018.

12 exemplaires par mois du 787

De son côté, Airbus, qui entend préserver son avance, veut porter la cadence de production de l'A320 à 60 exemplaires par mois mi-2019, contre 42 actuellement.

Dans le long-courrier, qu'il domine, Boeing veut produire 12 exemplaires par mois du 787 «Dreamliner», l'avion de nouvelle génération construit avec une forte proportion de matériaux composites, à partir de 2016, et 14 d'ici 2020.

En 2015, 10 B787 sortaient des usines d'Everett (Washington, nord-ouest) et de Charleston (Caroline du Sud, sud-est).

La réponse d'Airbus n'a pas tardé: l'avionneur européen envisage de livrer 110 avions par an de son dernier-né A350 d'ici 2019, soit un bond comparé à ce qu'il prévoyait de livrer en 2015 (15 appareils).

(nxp/afp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Didy le 08.01.2016 19:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ouais

    Et alors ?

  • Ghb le 08.01.2016 08:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Airbus!!!!

    C'est bon ca qu'ils fassent faillite!!!

Les derniers commentaires

  • Didy le 08.01.2016 19:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ouais

    Et alors ?

  • Ghb le 08.01.2016 08:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Airbus!!!!

    C'est bon ca qu'ils fassent faillite!!!