Conforama

27 février 2019 10:56; Act: 01.03.2019 08:36 Print

«Il n'y aura pas de fermeture en Suisse»

par Christine Talos - Le distributeur de meubles est mis en vente par son actionnaire Steinhoff. Quelque 2000 emplois seraient menacés en France. La Suisse ne sera pas touchée, assure son directeur.

storybild

2000 emplois sont menacés chez Conforama. (Photo: AFP)

Une faute?

C'est l'inquiétude chez les salariés français de Conforama. En effet, selon BFM Business, l'actionnaire sud-africain Steinhoff, propriétaire de l'enseigne, préparerait la vente du célèbre distributeur de meubles. La cession, donnée en gestion à la banque Rothschild, devrait même aboutir d'ici cet été. Elle pourrait conduire à la suppression d'au moins 2000 emplois, dont la majeure partie dans l'Hexagone.

Sous pression de ses créanciers

Selon BFM Business, les activités françaises de Conforama, qui pèsent pour deux tiers dans les résultats de la marque, ont perdu plus de 100 millions d'euros l'an passé. Le distributeur souffrirait face à Ikea et au commerce en ligne. En outre, Steinhoff est sous la pression de ses créanciers après la découverte de plusieurs milliards d'euros d'irrégularités sur plusieurs années. Ses filiales américaine et britannique ont déjà subi de lourdes restructurations.

Conforama Suisse confiant

Côté suisse, où Conforama exploite 22 filiales et emploie 1100 collaborateurs, la nouvelle a déstabilisé le personnel. La direction a dû rassurer tout le monde mercredi. Car le directeur général Patrice Dupasquier n'est pas inquiet. «Oui j'ai été informé de la situation en France. Ce qu'il se passe avec Steinhoff mijotait depuis un moment», confirme-t-il. Mais il l'affirme avec force: «Il n'y aura pas de fermeture en Suisse. Au contraire, on a même ouvert récemment trois magasins, dont un à Viège (VS)», rappelle-t-il.

Selon le directeur, Conforama, dont le siège est à Ecublens (VD), est en bonne santé et «beaucoup pourraient envier sa situation». L'enseigne est même en train de recruter du personnel, rappelle-t-il. De gros investissements ont en outre été consentis pour la refonte du site web. Par ailleurs, Patrice Dupasquier affirme ne pas souffrir, comme en France, des ventes en ligne ou de la concurrence d'Ikea. «Nous sommes présents en Suisse depuis 1976, nous avons donc eu le temps de nous y habituer».

Mais que va-t-il se passer si Steinhoff arrive à vendre l'enseigne comme le groupe sud-africain le souhaite? «C'est un secret de polichinelle, nous serons un jour ou l'autre vendus», reconnaît Patrice Dupasquier. Mais selon lui, Conforama Suisse n'a rien à craindre car ses filiales se portent très bien et seront sans doute reprises telles quelles par le futur acquéreur.

Du côté des syndicats, Unia Vaud affirme pour sa part ne pas avoir eu vent de rumeurs de licenciements ou de fermeture de magasins.

(nxp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • fredo les bons tuyaux le 27.02.2019 12:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Conforama Conthey et Villeneuve

    ce qui est sûr c'est que dans moins de deux ans à riddes Ikea sera implanté quel impact pour le Conforama de Conthey ? très certainement une chute d'au moins 50% sur les ventes. idem pour le confo de Villeneuve dans le cas de ce dernier en sachant que la majorité des employés sont des frontaliers ce n'est pas trop inquiétant.

  • Daffy Duck le 27.02.2019 14:48 Report dénoncer ce commentaire

    Une bande de bras cassés .

    Quant on vois le manque de professionnalisme , lincompétence des vendeurs du manque de respect de la clientèle ; enfin le je m'en foutisme à tous les niveaux . Il y a longtemps qu'ils auraient du disparaître .

  • Chrigu le 27.02.2019 14:42 Report dénoncer ce commentaire

    Ouste

    Pas grave, ils vendent de la daube et ce sont des escrocs. J'ai reçu un meuble cassé, et malgré des photos encore dans son emballage, ils ont refusé une quelconque garantie sous prétexte que ce n'est pas eux qui ont fait le montage. Je n'y ai plus jamais mis les pieds.

Les derniers commentaires

  • lulu le 01.03.2019 08:39 Report dénoncer ce commentaire

    pour tous

    Je vais pas vous le cacher j'adore Conforama ,la deco les meubles ,meme si vous avais pas trop d'argent vous trouvez votre bonheur,pour quoi vouloir empecher les gents de rever ,en Suisse, on as du mal a payer nous factures !!!! et si on as pas de magasin discounter, vous aller faire quoi ,reveillez-vous , Ah et pour ceux que critiquen le personnel je vais pas plomber personne mais je suis deja arrive dans certains magasins et ,dans toute ma visite je ne pas vu un vendeur!!!!ni un bonjour donc si j'avais de questions c'est mort,,,allez chez confo vous avez le bonjour et le sourire,

  • Hélène Brillant le 28.02.2019 15:55 Report dénoncer ce commentaire

    Nous avons la chance d'avoir le choix

    Je suis client chez Conforama depuis des années et j'en suis très satisfaite, l'avantage c'est que je trouve tout ce que je veux pour mon intérieur. Meubles, déco et électroménager. Ce que japprécie c'est que les vendeurs parlent en général plusieurs langue, notamment le portugais, langlais, lespagnole et bien-sur nos langues. Je trouve honteux de vouloir du mal à des gens qui ne font que leur travail, mois je vais continuer à les soutenir en y allant encore plus !

  • Tuyaux Girl le 28.02.2019 12:14 Report dénoncer ce commentaire

    Un magasin nécessaire en Suisse

    On veut l'argent du beurre, le beurre et la laitière! Des prix bas, avec un service magnifique et irréprochable. Mais bien sûr... et quoi encore!? Personne vous oblige à acheter des sous marques. Si vous voulez de la qualité, mettez le prix. C'est comme comparer un fiat à un porche. Conforama est un discounter. Cette enseigne conviens parfaitement à la classe moyenne, et c'est un magasin nécessaire en Suisse. Et arrêtez avec cette histoire de frontaliers, car eux et les étrangers qui habitent en Suisse, font les sales boulots que les suisses ne veulent pas faire.

  • Joel Bassin le 28.02.2019 09:44 Report dénoncer ce commentaire

    Mon oeil

    Notre dirlo nous avait dit la méme chose et aprés 3 mois,120 employés furent virés sans tambour ni trompette

  • didi le 28.02.2019 09:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    enfin

    quelle chance , des bouchons en moins a Bussigny ! yes

    • Said a le 28.02.2019 15:26 Report dénoncer ce commentaire

      Mr

      C sur qu avec 4 voitures en moins vous allez gagner 2h de trajet.....

    • Hélène Brillant le 28.02.2019 15:58 Report dénoncer ce commentaire

      allons y

      Complètement nul, on parle de personnes et personnels se réjouir de cela est pitoyable ! Moi je suis cliente et je vais continuer à y aller juste pour vous déplaire !