Economie

07 juillet 2014 22:10; Act: 07.07.2014 22:13 Print

Déprime planétaire prévue à partir de 2015

Des menaces considérables pèsent sur l’économie mondiale, avertit un professeur de finance.

storybild

(Photo: Keystone/AP)

Une faute?

Arturo Bris tire la sonnette d’alarme. Le professeur à l’école de management IMD de Lausanne prédit qu’une crise économique mondiale est susceptible de se déclencher d’avril 2015 à mars 2016.

«A l’heure actuelle, Microsoft pourrait acheter plus de 50% de Singapour, ce qui est immoral», note-t-il. Cet excédent de trésorerie détenu par les entreprises et les banques centrales est susceptible d’alimenter une hyperinflation. Par ailleurs, des entreprises accumulent trop de dettes. «En cas d’augmentation de 2% des taux d’intérêt, une moitié du secteur des entreprises serait anéantie», prédit Arturo Bris.

Deux bulles pourraient éclater prochainement, selon l’expert. L’une est boursière. «Les marchés ont réalisé des performances irréalistes, constate-t-il. En cas de correction, la chute pourrait être de 30 à 35%.» La bulle immobilière serait également en train de gonfler en Allemagne, en Chine et au Brésil. Les relations entre Etats ne sont pas en reste.

«Des tensions comme la crise en Crimée pourraient déclencher un effondrement du marché», estime le prof de l’IMD. Et si les Etats-Unis, premier producteur mondial de gaz, décidaient d’exporter massivement, la Russie, acculée, pourrait provoquer une tempête géopolitique.

Arturo Bris pointe encore le système bancaire chinois, insuffisamment surveillé, et l’augmentation de la pauvreté à l’échelle planétaire. Il déplore qu’aucune mesure ne soit prise pour éviter une crise majeure.

(reg/ats)