Immobilier

12 janvier 2016 09:35; Act: 12.01.2016 11:12 Print

Des hypothèques pour une bouchée de pain

La tendance à la baisse des taux hypothécaires fixes s'est poursuivie au 4e trimestre 2015.

storybild

(Photo: Keystone/ARCHIVES / PHOTO D'ILLUSTRATION)

Une faute?

Les taux de référence à échéance fixe sur dix ans se situaient à 1,9% à la fin de l'année passée, soit 0,1 point de pourcentage en dessous du pic annuel observé à l'été 2015.

Après avoir grimpé durant le premier semestre en Suisse, les hypothèques sont à nouveau retombées, a indiqué mardi le comparateur sur Internet comparis.ch dans son Baromètre trimestriel des hypothèques. En négociant bien, on obtient aujourd'hui des hypothèques sur dix ans à un taux inférieur à 1,5%, voire sous la barre des 1% sur cinq ans, note comparis.ch.

La demande pour les échéances à moyen terme a à nouveau reculé par rapport au dernier trimestre, mais globalement, elle est malgré tout restée à un niveau supérieur à celui atteint au premier semestre.

L'expert bancaire de comparis.ch, Marc Parmentier, relève que «les taux directeurs se maintiennent à un niveau bas depuis la crise financière de 2008. Mais ce sont avant tout les défis économiques persistants dans le monde et en Europe qui ont suscité, d'année en année, des attentes toujours plus basses en matière d'intérêts, entraînant ainsi des taux toujours plus bas pour les hypothèques à taux fixe».

Tournant début 2015

Si les hypothèques à taux fixe pour dix ans évoluaient encore autour de 4% entre le début des années 2000 et la crise financière de 2008, elles ont ensuite chuté en dessous de 3%. «C'est au plus tard depuis l'instauration des intérêts négatifs par la Banque nationale suisse début 2015 que les hypothèques à taux fixe sur dix ans ont presque toutes glissé sous la barre des 2%», analyse l'expert.

Dans le détail, le Baromètre révèle que les taux de référence des hypothèques à taux fixe sur dix ans ont glissé de 2% à 1,9 % au cours du deuxième semestre. En fin d'année, les taux de référence des hypothèques fixes sur cinq ans se situaient à 1,2%.

Pour les échéances à moyen terme, la demande s'est tassée pour la première fois au dernier trimestre 2015, passant de 29% au 3e trimestre à 21% au 4e trimestre. Sur la même période, la demande pour les échéances à long terme enregistre une hausse, passant de 68% à près de 76%, tandis que celle pour les échéances à court terme s'est maintenue à 3%.

En jetant un regard rétrospectif sur l'année 2015, M. Parmentier note que «les emprunteurs qui ont pu souscrire une hypothèque à taux fixe ont obtenu des taux historiquement bas, alors que, dans les années à venir, les autres preneurs d'hypothèques pourraient être amenés à regretter d'avoir manqué le tournant en 2015».

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Bernard le 12.01.2016 11:55 Report dénoncer ce commentaire

    Lire les conditions générales!!!

    On peut signer même une hypothèque gratuite mais n'oublier pas que si ça ne conviens plus a votre banque ils peuvent casser le contrat quand ils veulent. Mon banquier ma prévenu que si le taux monte d'un coup, ils vont résilier mon contrat et j'aurais une année pour trouver un autre prêt! c'est marqué dans les conditions générales.

  • E. Stauffer le 12.01.2016 12:11 Report dénoncer ce commentaire

    Des voleurs tout de même !

    Avec les taux négatifs, les banques devraient même nous verser de l'argent ! Ce n'est pas le cas et c'est la preuve que ce sont des voleurs ! Comme d'ailleurs les cartes de crédit qui utilisent un taux usurier. Pourquoi n'est-ce pas punissable par la loi ???

  • Didy le 12.01.2016 19:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quand même

    Au voleur !!!!

Les derniers commentaires

  • Didy le 12.01.2016 19:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quand même

    Au voleur !!!!

  • E. Stauffer le 12.01.2016 12:11 Report dénoncer ce commentaire

    Des voleurs tout de même !

    Avec les taux négatifs, les banques devraient même nous verser de l'argent ! Ce n'est pas le cas et c'est la preuve que ce sont des voleurs ! Comme d'ailleurs les cartes de crédit qui utilisent un taux usurier. Pourquoi n'est-ce pas punissable par la loi ???

  • Bernard le 12.01.2016 11:55 Report dénoncer ce commentaire

    Lire les conditions générales!!!

    On peut signer même une hypothèque gratuite mais n'oublier pas que si ça ne conviens plus a votre banque ils peuvent casser le contrat quand ils veulent. Mon banquier ma prévenu que si le taux monte d'un coup, ils vont résilier mon contrat et j'aurais une année pour trouver un autre prêt! c'est marqué dans les conditions générales.