Rachat de Volkswagen

31 décembre 2011 19:07; Act: 31.12.2011 19:11 Print

Des investisseurs réclament 2 milliards

Un groupe de fonds d'investissement a déposé une plainte pour réclamer 2 milliards d'euros de dédommagements à Porsche à la suite de son rachat avorté de Volkswagen en 2008.

Une faute?

Cette somme couvre les pertes subies par ces fonds d'investissements en octobre 2008, lorsque le constructeur de voitures de sport avait surpris tout le monde en octobre 2008 en annonçant détenir 75% de Volkswagen, ce qui avait fait exploser le titre de ce dernier, indiquent les avocats dans un communiqué.

Le cours de Bourse de Volkswagen avait alors dépassé les 1000 euros, obligeant les fonds à déboucler des positions en catastrophe et entraînant de lourdes pertes chez les investisseurs qui spéculaient sur une baisse du cours.

Mais la tentative de Porsche pour s'emparer de VW, en s'endettant massivement, a échoué et c'est finalement Volkswagen qui a sauvé Porsche de la faillite.

Dans leur plainte, déposée devant un tribunal à Stuttgart, siège de Porsche, les fonds d'investissements estiment que ce dernier s'est livré à une manipulation de cours en dévoilant trop tardivement sa montée au capital de VW et ses intentions.

Il ne s'agit pas de la première plainte sur ce dossier. Certains des fonds ayant initié cette procédure sont déjà impliqués dans une démarche similaire à New York, indique l'agence Dow Jones Newswire.

Toujours selon Dow Jones Newswire, Porsche a réitéré que ces accusations sont infondées.

(afp)