Aviation

18 juillet 2019 22:46; Act: 18.07.2019 23:36 Print

Le 737 MAX de Boeing pourrait revoler en 2019

L'immobilisation du 737 MAX pèse lourdement sur les comptes de Boeing, qui a annoncé jeudi un chiffre d'affaires à la baisse.

storybild

Les 737 MAX ont été cloués au sol après diverses avaries. (Photo: Keystone/Photo d'archives)

Sur ce sujet
Une faute?

Le constructeur aéronautique Boeing a annoncé jeudi que les déboires de son avion vedette 737 MAX allaient amputer son chiffre d'affaires et bénéfice avant impôts du deuxième trimestre à hauteur de 5,6 milliards de dollars.

Le géant aéronautique a indiqué dans un communiqué qu'il allait provisionner 4,9 milliards de dollars pour couvrir les frais occasionnés après deux accidents du 737 MAX qui ont fait 346 morts, et l'immobilisation de tous les appareils de ce type dans le monde depuis mars.

Boeing estime que cet avion pourrait reprendre l'air au début du dernier trimestre de cette année mais reconnaît que c'est loin d'être certain.

«Cette assertion reflète la meilleure estimation de l'entreprise à ce jour mais l'exacte période de retour en service pourrait diverger de cette estimation», prévient le groupe de Chicago.

L'avionneur avait déjà estimé à 1 milliard de dollars le coût de la crise du 737 MAX entre mi-mars et mi-avril. Mais experts et observateurs s'attendaient à ce que ce montant s'envole au vu des indemnisations des compagnies aériennes ayant annulé des dizaines de milliers de vols.

100 millions pour les victimes de crashs

Boeing est également attaqué en justice par des familles de victimes des deux accidents --un Ethiopian Airlines (157 morts) et un Lion Air (189 morts-- et a pris les devants en s'engageant à leur verser 100 millions de dollars.

Un fonds spécifique a été créé, doté de 50 millions de dollars disponibles immédiatement. Il est géré par Kenneth Feinberg, un célèbre avocat américain spécialisé dans les fonds de compensation des victimes.

La charge de 4,9 milliards de dollars va servir à indemniser les clients affectés par la crise et comprend aussi bien des indemnités financières que des rabais que Boeing pourrait accorder aux compagnies aériennes ou des échanges de modèles d'avions.

Outre cette charge, Boeing va également devoir supporter une hausse de 1,7 milliard de dollars des coûts du 737 MAX, liée principalement à une réduction des cadences de production qui sont passées de 52 à 42 appareils par mois depuis l'immobilisation de l'avion.

Le constructeur aéronautique a toutefois fermé la porte à une nouvelle baisse de sa production, affirmant s'attendre à remonter à 57 appareils par mois en 2020.

(nxp/afp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Sam le 19.07.2019 03:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Confiance perdue à jamais

    Les passagers n'ont plus du tout confiance en cet avion. Je me demande comment Boeing arrive encore à prévoir une hausse de la production... moi personnellement je ne monterai jamais à bord de ce modèle.

  • Sababeach le 19.07.2019 01:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Normal

    Quand une petite ou moyenne entreprise bosse comme ça ! Elle disparaît du milieu des affaires !? C'est un scandale politico-financier et tous cela semble normal...

  • nm le 19.07.2019 05:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Production inutile

    Pourquoi continuent-ils a en produire... ? Les gens ne voudront plus monter dans ces avions...

Les derniers commentaires

  • Beurk le 21.07.2019 19:15 Report dénoncer ce commentaire

    Boeing dois rassuré, si non plongeon.

    A la prochaine incartade, BOING coulera, comme Titanic-

  • Jacques Michel le 19.07.2019 15:18 Report dénoncer ce commentaire

    Airframe

    Toute cette histoire de Boeing est très similaire à celle décrite par M. Crichton dans son livre datant de 1996... La déréglemetation de l'aviation américaine et ses riques étaient déjà décrits il y a plus de 20 ans.

  • Hubert le 19.07.2019 11:22 Report dénoncer ce commentaire

    qui jouera les kamikazes ?

    encore un crash et ils sont bons pour la casse !

  • Joël le 19.07.2019 09:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    rire

    Certains disent qu'ils ne monteront jamais dans ce modèle.... On sait que le 95% de la population ne sait pas dans quel modèle d'avion et de constructeur ils volent. Allez voir la différence entre u 737 ou un 320. Le seul avion reconnaissable était le 747 avec sa bosse.

    • Fred Pintus le 19.07.2019 12:56 Report dénoncer ce commentaire

      Difference

      Bine sur que vous pouvez reconnaître. Boeing à le nez pointu et airbus le nez beaucoup plus rond. Le bout des ailes est différent.. Mais bon après la personne qui prend l'avion si elle n'est pas passionnée d'aviation, ne sera pas faire la différence..

    • Joël le 19.07.2019 17:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Fred Pintus

      C'est bien ce que je dit 95%ne sont pas des passionnés... Ou juste par le tarifs des billets

    • ribouldingue le 22.07.2019 08:32 Report dénoncer ce commentaire

      Nettes différences!

      Le raccordement de la dérive au fuselage de tout 737 n'est pas droite et comporte une ligne brisée, alors que celle des A320 est directe, et beaucoup plus facile à apercevoir, quelque soit l'angle de vision. Sur le MAX, les winglets comporte deux mini-ailes inesthétiques, alors que sur l'A320 neo, elles ont une jolie forme courbe. Il y a de grandes chances que les 95%, même s'ils ne sont pas passionnés d'aviation, auront tous entendus parler du risque de voler dans le MAX, et un peu plus que de la curiosité les pousseront à se poser la question dans quel appareil ils voyageront!

    • Jah Man le 01.08.2019 13:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Joël

      les deux accidents ont changé la donnée maintenant presque tout le monde sait que Max 737 est un avion tueur!!!

  • tgv free le 19.07.2019 09:31 Report dénoncer ce commentaire

    spécial patrons

    en chute libre. l'avion pour PDG, équipé de parachutes dorés, cela pourrait le faire.