Etats-Unis

05 avril 2019 15:08; Act: 05.04.2019 15:30 Print

Fort rebond des créations d'emplois en mars

Le marché du travail de la première économie mondiale semble être reparti de plus belle en mars, tandis que le chômage reste stable.

storybild

L'économie américaine a créé 196'000 nouveaux emplois en mars. (Photo: Keystone)

Une faute?

Les créations d'emplois aux Etats-Unis ont fortement rebondi en mars, dépassant les attentes des analystes après le mauvais score de février, et le taux de chômage est resté à son faible niveau de 3,8%, selon les chiffres du département du Travail publiés vendredi.

L'économie américaine a créé 196'000 nouveaux emplois après seulement 33'000 en février (chiffre révisé à la hausse) ce qui avait fait craindre un ralentissement abrupt de l'activité. Les analystes misaient sur un rebond mais dans une moindre mesure avec 170'000 nouvelles embauches.

La vitalité des embauches en mars reste remarquable même si elle s'essouffle un peu par rapport au tout début d'année et à 2018. Sur le premier trimestre en moyenne, le volume de créations d'emplois mensuels est de 180'000 contre 223'000 pour l'ensemble de 2018, a précisé le ministère.

Coup d'arrêt en février

En février, les embauches avaient subi un coup d'arrêt qui avait totalement surpris les analystes. L'économie avait notamment subi le contrecoup de la fermeture des services administratifs («shutdown») dans le cadre d'un bras de fer entre le président Donald Trump et les démocrates au Congrès sur le financement d'un mur anti-immigration à la frontière mexicaine. A 33'000 au lieu des 20'000 annoncées initialement, les embauches de février étaient tombées à leur plus faible niveau depuis septembre 2017.

Fortes embauches dans la santé

En mars, le marché du travail de la première économie mondiale semble être reparti de plus belle, porté essentiellement par le secteur des services. Les embauches ont été nombreuses dans le secteur de la santé (49'000), les services professionnelles (34'000), la restauration (27'000). Même les services publics ont embauché fortement (14'000). En revanche, les emplois manufacturiers, chers à la politique économique de Donald Trump, ont fléchi (-6000).

Le taux de participation à l'emploi qui avait progressé au début de l'année, s'est un peu tassé à 63% au lieu de 63,2%. La progression des rémunérations est aussi moins soutenue à 3,2% sur un an, sans compter l'inflation, au lieu de 3,4% en février.

Le nombre de travailleurs à temps partiel faute de trouver un travail à temps plein est toujours élevé à 4,5 millions. Le nombre de chômeurs s'élève à 6,2 millions. Le taux de chômage chez les noirs reste près du double (6,7%) de celui des blancs (3,4%) mais il est moins fort chez les femmes (3,3%) que chez les hommes (3,6%).

(nxp/afp)