Commerce

17 octobre 2019 07:18; Act: 17.10.2019 11:55 Print

Ikea Suisse vend autant en ligne qu'en magasin

Pour parfaire ses ventes en ligne qui égalent celles réalisées dans un magasin de taille moyenne, le géant du meuble crée des «collect boxes».

storybild

Photo d'illustration. (Photo: Keystone)

Une faute?

Le groupe présent en Suisse depuis 1973 veut se concentrer sur ses activités en ligne, qui ont crû de 3,7%, «une performance remarquable sur un marché en stagnation», s'est félicitée Jessica Anderen, aux commandes d'Ikea Suisse. Cette volonté se retrouve par exemple dans la possibilité désormais pour les particuliers de retourner ses meubles en bon état et montés, une offre appelée «Deuxième vie».

Mais l'accent sur les activités en ligne va également s'étoffer avec une nouvelle idée qui s'est récemment concrétisée. Celle de rendre possible pour le consommateur qui a acheté en ligne, le retrait de son achat à toute heure du jour et de la nuit. Ainsi le géant du meuble en kit a implanté de nouvelles boîtes de retrait devant ses magasins, des «collect boxes», pouvant contenir des produits tels qu'une armoire, un canapé ou des accessoires. «Il est donc possible d'acheter des produits 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, mais aussi de venir les récupérer même en dehors des horaires d'ouverture», indique Ikea.

Le coût dépend de la valeur de la marchandise et s'élève au minimum à 9,90 francs. Ce service sera étendu à tous les magasins à partir de la fin octobre, «à l'exception de Saint-Gall et Dietlikon, où elles seront lancées prochainement».

Bientôt en Valais

La part du commerce en ligne s'élève désormais à 9,1% des recettes de l'entreprise, contre 6,7% lors de l'exercice 2017/18. «Nous observons que le commerce en ligne génère aujourd'hui un chiffre d'affaires équivalent aux recettes d'un magasin de taille moyenne», a indiqué Jessica Anderen.

Pour autant, les magasins physiques «demeurent une composante incontournable de l'offre de Ikea Suisse». A noter d'ailleurs l'ouverture d'un dixième magasin prévue en Valais en septembre 2022.

(nxp/ats)