PostFinance

04 novembre 2019 18:24; Act: 04.11.2019 18:59 Print

Employés fâchés d'avoir dû tendre un flyer «sexiste»

«Un sourire suffit pour m'allumer», cette publicité lancée par La Poste est épinglée par Syndicom. Le syndicat a demandé l'arrêt de sa distribution.

storybild

Le slogan choisi par La Poste essuie les critiques. (Photo: DR)

Sur ce sujet
Une faute?

«Ce slogan n'est tout simplement pas acceptable pour une entreprise de cette envergure, déplore Christian Capacoel, chef de la communication de Syndicom. Qui plus est en cette année de grève des femmes, La Poste devrait être sensible à l'égalité».

«Un sourire suffit pour m'allumer», c'est le slogan de la campagne publicitaire pour le service de Digital Banking de PostFinance, qui fait indirectement référence à la reconnaissance faciale sur son app.

Les flyers ont été distribués par les employés des offices de poste lundi matin 4 novembre, suscitant l'indignation peu après l'ouverture des guichets. La phrase étant jugée sexiste et irrespectueuse envers les femmes qui devaient les donner aux clients, le syndicat des médias et de la communication Syndicom a rapidement demandé l'arrêt immédiat de la distribution.

«Nos dialogues avec La Poste sont habituellement constructifs. Cette dernière sait se montrer progressiste. Mais elle ne l'est visiblement pas à tous les niveaux....», regrette Christian Capacoel.

La Poste répond aux critiques

«Nous condamnons le sexisme sous toutes ses formes. Ce dernier n'a pas lieu d’être à La Poste, déclare Léa Wertheimer, responsable du service de presse de La Poste. Au moment de l’évaluation de l’opération de distribution, trop peu d’attention a été accordée au malaise susceptible de naître chez la personne amenée à distribuer le flyer. Nous avons stoppé cette opération. Nous regrettons cette erreur.»

Si les employés des offices de poste ont cessé la distribution, la campagne publicitaire qui a débuté le 28 octobre dernier, se poursuivra néanmoins jusqu'à la fin du mois de novembre, avec ce même slogan.

(lvb)