Suisse

18 mars 2019 09:54; Act: 18.03.2019 10:03 Print

Julius Bär paie mieux son patron que Givaudan

Le directeur général de Julius Baer a perçu plus de 6 millions de francs en 2018 tandis que celui de Givaudan a dû se «contenter» de 5,6 millions.

storybild

La rémunération de Bernhard Hodler se compose d'un salaire, de contributions à la caisse de pension et de bonus. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Bernhard Hodler, directeur général du gestionnaire de fortune Julius Bär, a perçu l'année dernière un salaire total de 6,16 millions de francs. Le nouveau patron de l'établissement zurichois avait pris fin 2017 la succession de Boris Collardi, parti pour Pictet.

M. Collardi a également encore reçu une rémunération. Il avait officiellement quitté la banque en mai 2018, au terme d'une période de transition de six mois. L'emblématique patron vaudois a reçu un salaire de base de 0,62 million de francs, ainsi que des contributions sociales et d'assurance accident pour 0,10 million. En 2017, il avait obtenu un salaire de 1,72 million.

Quant à M. Hodler, qui avait reçu une rétribution de 4,82 millions en 2017, son salaire 2018 se compose d'une base de 1,5 million de francs, des contributions à la caisse de pension de 0,51 million et des bonus de 4,15 millions, a précisé Julius Bär lundi dans son rapport annuel.

L'ensemble de la direction a reçu des salaires pour un total de 20,6 millions de francs, après 17,7 millions en 2017. Les dix membres du conseil d'administration ont pour leur part perçu dans l'ensemble une rétribution de 3,82 millions ( 2,4%). Le président Daniel Sauter a conservé une rémunération stable de 1,1 million.

Que 5,6 millions de francs chez Givaudan

La rémunération du directeur général de Givaudan, Gilles Andrier, a augmenté de 2,7% en 2018 pour atteindre 5,61 millions de francs, révèle lundi le rapport annuel du numéro un mondial des arômes et parfums. Cette évolution est due à la hausse de la composante fixe de la rétribution, qui a atteint 1,77 million, tandis que la partie variable a baissé.

La rémunération globale des membres de la direction générale s'est montée à 18,9 millions de francs, en recul de près de 4 millions par rapport à 2017. Cette baisse résulte du redimensionnement de l'organe, passé de 9,5 à 7,9 postes à plein temps. A périmètre égal, la rétribution est demeurée stable.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Gilles le Jaune le 18.03.2019 10:58 Report dénoncer ce commentaire

    Les baudruches vont se dégonfler...

    Plutôt que de parler sans cesse des GROS patrons qui se goinfrent sur le dos des modestes, on pourrait enquêter sur la pauvreté, qui oblige des travailleurs à dormir dans leur voiture avec leur famille parce que leur salaire ne suffit pas pour vivre décemment. Les riches le deviennent sur le dos des plus défavorisés. Je comprends les gilets jaunes, les vrais, pas les casseurs !

  • Christian G le 18.03.2019 11:30 Report dénoncer ce commentaire

    Ben voyon

    Indécent ! Et on parle pas des autre avantages (notes de frais, etc. ) ! Si il veux se barrer à 14h00 après un repas copieux à son club de golfs ou faire un tour sur le lac à bord de son voilier personne ne dis rien alors que l'ouvrier(ère) bosse jusqu'a 18h00 pour 4000 balles (et je suis généreux), fais les courses, vas chercher les gamins chez la grand-mère, prépare le soupé, vérifie les devoirs, etc. INDECENT!

  • Ken le 18.03.2019 10:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Scandaleux

    J'espère que Givaudan va corriger rapidement cette horrible injustice.

Les derniers commentaires

  • Bernard Gorgerat le 20.03.2019 07:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Personne ne vaut ça !

    Des rémunération surfaites.

  • Pluche le 19.03.2019 14:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Hallucinant

    Tout ces gains "HALLUCINANTS "ne devaient en aucun cas DIVULGUÉS dans la presse" ça fout le moral en bas" et de toute manière ces gains sont une honte... l'on va rétorquer que c'est MÉRITÉ par rapport aux responsabilités...

  • Eriam le 19.03.2019 10:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Honte

    Et nous on se crève à travailler pour payer les impôts et la caisse maladie c'est une honte

  • Riche Patron Suisse le 19.03.2019 00:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Travaille et ferme là, merci!

    Et les petits chiens suisses acquiescent nos salaires et ramassent les miettes au sol. J'adore, la mentalité des gens de mon pays! Ailleurs ce n'était pas comme ça! Bon retournez travailler maintenant, le temps c'est de l'argent!

  • Grog le 18.03.2019 23:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Riches et surtout pourris jusqu'à l'os.

    Mon patron est arrivé au boulot avec sa Lamborghini toute neuve, constatant mon admiration il m'a dit: Si tu travailles dur que tu ne comptes pas tes heures et que tu cherches toujours l'excellence dans ce que tu fais, alors je pourrais me payer une autre l'année prochaine!

    • Anti-moutons Suisses le 19.03.2019 00:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Grog

      Superbe!