Saudi Aramco

01 avril 2019 14:04; Act: 01.04.2019 14:09 Print

L'entreprise qui rapporte deux fois plus qu'Apple

Saudi Aramco, le géant pétrolier saoudien, a dévoilé ses chiffres pour la première fois. Son bénéfice fait d'elle la société la plus importante par le bénéfice.

storybild

C'est la première fois que le géant pétrolier saoudien ouvre ses comptes depuis sa nationalisation dans les années 1970. (Photo: Keystone/AP/John Moore)

Sur ce sujet
Une faute?

Le géant pétrolier saoudien Saudi Aramco a dévoilé lundi pour la première fois ses comptes aux agences de notation dans la perspective d'une émission obligataire, révélant à cette occasion être de loin la plus importante société au monde par le bénéfice.

Saudi Aramco a dégagé un bénéfice net de 111,1 milliards de dollars (pratiquement autant en francs) en 2018, affirme Moddy's dans une note. Soit près de cinq fois plus que celui de la plus grosse des 'majors' du pétrole, l'anglo-néerlandaise Shell (23,4 milliards l'an passé). Et quasiment le double de celui d'Apple (59,3 milliards pour son exercice décalé 2018), société cotée qui réalise les plus gros bénéfices au monde.

Ouverture des comptes en vue d'une acquisition

Saudi Aramco a dû ouvrir ses comptes pour pouvoir réaliser une émission obligatoire destinée à financer une partie de l'acquisition de 70% du groupe de pétrochimie SABIC, pour 69,1 milliards de dollars.

Son bénéfice avant impôts s'est élevé à 224 milliards de dollars en 2018, selon l'agence Fitch, qui a cependant attribué à Aramco une note de crédit stable de A car une grande partie des bénéfices est prélevée par le gouvernement saoudien.

Sur la base de ses finances, de ses réserves massives d'hydrocarbures et de ses faibles coûts de production, sa notation autonome aurait été un AA , sur un pied d'égalité avec les compagnies pétrolières internationales, mais l'Etat saoudien dépend d'Aramco pour environ 70% de ses recettes qui totalisent 260 milliards de dollars.

Notation pas définitive

C'est la première fois que le géant pétrolier saoudien ouvre ses comptes depuis sa nationalisation dans les années 1970. Moody's ne lui attribue également qu'une note de A1 à long-terme en raison de «l'interconnexion étroite» entre le royaume et la société.

L'acquisition des 70% de SABIC au Fonds public d'investissement saoudien (PIF) «se fera par tranches jusqu'en 2021, financées principalement par la trésorerie de Saudi Aramco et complétés par de la dette externe», affirme Moody's.

Fitch a déclaré qu'elle n'attribuerait ses notes aux obligations qui doivent être émises par Aramco qu'après avoir reçu la documentation finale confirmant le montant de l'émission. L'agence s'attend à ce que la dette d'Aramco passe d'environ 15 milliards de dollars actuellement à environ 35 milliards de dollars d'ici 2021.

Selon l'agence, l'acquisition de SABIC, le quatrième producteur mondial de produits chimiques, «s'inscrit dans la stratégie d'intégration verticale de l'entreprise» et devrait contribuer à diversifier les bénéfices, tout en ayant un impact limité sur le levier financier de Saudi Aramco.

(ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Pénélope le 01.04.2019 15:19 Report dénoncer ce commentaire

    Garder notre argent en Suisse

    L'avantage de la voiture électrique, c'est qu'elle evitera d'expédier des milliards $ à l'étranger et dans ce genre de pays

  • Pano Rmal le 01.04.2019 15:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Benefice qui rome avec pauvreté

    Bénéfice de plus de 100 milliards et personnel exploité.

  • J/G le 01.04.2019 15:49 Report dénoncer ce commentaire

    Bibi

    Qui est-ce qui paye leur bénéfice? C'est bibi qui fait son plein pour aller bosser, sans avoir d'autre choix...

Les derniers commentaires

  • Joël Torche le 08.04.2019 07:21 Report dénoncer ce commentaire

    Que doit-on comprendre ?

    J'ai de la peine à comprendre de quel genre de pays parles-tu ? Expliques-nous Pénélope !

  • frères le 02.04.2019 20:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    chaine du bonheur

    quant à faire un poste dans le bilan pour aider leurs frères dans la pauvreté ou être une terre d'asile non......c'est plus simple l'Europe s'en charge......

  • Didier le 01.04.2019 22:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Suis plus le premier... sniff

    Youpie. Apple dépassé. Et y en a d'autres...

  • Guy Molle le 01.04.2019 20:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La différence entre

    vendre du petrole et produire des appareils technologiques c est que pour le premier, il n y a pas a investir dans le premier.

    • polo le 01.04.2019 22:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Guy Molle

      Merci pour votre participation. On vous rappellera.

  • AOC le 01.04.2019 19:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Gardez-le votre pétrole

    Je rêve du jour ou on pourra leur dire de garder leur pétrole car nous aurons trouvé une forme d'énergie non polluante, d'une haute densité, constante et illimitée... J'anticipe, ce ne sera pas des panneaux solaire ni des éoliennes qui eux resteront la cerise sur le gâteau.

    • Alan le 01.04.2019 21:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @AOC

      Le pétrole ne sert pas qu'à rouler dans une voiture si jamais. Quasiment tout ce qui nous entour provient du pétrole. Ignorance...