Economie

20 juin 2019 14:26; Act: 20.06.2019 17:04 Print

La BNS continue d'investir dans les GAFA

Les GAFA (Google, Amazon, Facebook, Apple) sont encore en tête des investissements américains de la BNS.

storybild

A fin 2018, la Banque nationale suisse (BNS) détenait pour 9,25 milliards de dollars d'actions Google, Amazon, Facebook et Apple. (Photo: AFP/Photo archives)

Sur ce sujet
Une faute?

La Banque nationale suisse (BNS) continue de soutenir les controversés GAFA au travers de sa politique d'investissement. A fin 2018, l'institution détenait pour 9,25 milliards de dollars d'actions Google, Amazon, Facebook et Apple. Cela représente plus de 10% des 91,16 milliards de dollars (presque autant en francs) placés aux Etats-Unis.

A la fin de l'année dernière, Apple caracolait toujours en tête des 2507 entreprises cotées à Wall Street et dans lesquelles la BNS est investie, avec un engagement de 3,03 milliards de dollars, selon les chiffres publiés en mai par le gendarme financier américain, la Sec. Le géant de l'informatique Microsoft talonnait son concurrent de Cupertino avec 2,90 milliards dans le portefeuille BNS.

Amazon arrivait en troisième position (2,47 milliards), juste devant Alphabet, la maison-mère de Google (2,40 milliards). Près de la moitié des titres Google en portefeuille ne conféraient aucun droit de vote à la BNS. L'institut d'émission possédait par ailleurs pour 1,34 milliard de dollars d'actions Facebook. L'industrie pétrolière s'assurait une place dans le top 10, avec Exxon Mobil (1,22 milliard). Johnson & Johnson (chimie, pharma), Procter&Gamble (biens de consommation) et Visa (finance) y figuraient également.

Coca Cola, Pepsi et McDonald dans le top 30

Dans le domaine alimentaire, Coca Cola (725 millions), PepsiCo (700 millions) et McDonald's (618 millions) se glissent dans le top 30. Par ailleurs, la BNS ne rechigne pas à financer le cigarettier Philip Morris à hauteur de 483 millions de dollars. La BNS ne fournit aucune information sur les entreprises contenues dans son portefeuille d'investissement, à l'exception de celles cotées à Wall Street puisque la Sec exige un compte-rendu trimestriel aux acteurs d'importance.

L'institut d'émission revendique une approche neutre et passive dans les placements en actions. Il achète des indices et ne choisit donc pas les entreprises individuellement (pas de «stock picking»). Le portefeuille actions global s'élève à quelque 138,5 milliards, soit 19% des réserves de devises de 729 milliards.

(nxp/ats)

Les commentaires les plus populaires

  • ca$h le 20.06.2019 18:37 Report dénoncer ce commentaire

    BNS.

    Maintenant vous savez pourquoi notre état ne s attaquera jamais aux GAFA. Tout comme ils ne s attaquera jamais aux pharmas, au busines des armes, aux lobbys du tabac, aux institutions bancaires, aux assurances. Pour la BNS il vaut mieux investir 3 milliards dans Apple que dans l AVS. 91 milliards investi rien qu aux US, imaginez ce que le peuple pourrait faire avec ça. Si on laisse faire, on ferme les yeux...c est parce que ça rapporte aux états. Allez, courage, plus que 5 mois avant la prochaine augmentation de votre assurance maladie.

  • polpotte le 20.06.2019 22:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    dollars versus francs suisse

    en vertu de quoi une banque nationale peut faire des placements risqués en action, sur un marché sur évalué dopé par l argent gratuit ? le jour où le marché se retournera, c est pas des dividendes qu on touchera, mais tout le monde se prendra 50% dans le gencives. Le Dow Jones a 25000 pts alors que depuis 10 ans, la croissance moyenne est entre 1 et 2%. le systeme va s emballer, patience

  • Jeje le 21.06.2019 01:05 Report dénoncer ce commentaire

    Lire Pierre Jovanovic

    La BNS na pas le choix ,elle obéit aux pressions de la FED , investir dans wall street permet de soutenir le dollar qui a perdu 93% de sa valeur depuis 1913. La BNS a perdu 4 milliards à la bourse de wall street en début d année quand Facebook a du s expliquer devant le sénat US , l action avait chutée ! Imaginez le désastre pour nos caisses de pensions qui font de même !!!

Les derniers commentaires

  • Rey Fléchy le 22.06.2019 09:24 Report dénoncer ce commentaire

    Tendance et gestion

    La BNS doit être vigilante dans ses achats spéculatifs. Si c'est du trading à courts termes ok. Si c'est pour dormir dessus un paquet d'actions à long terme; bonjour les dégâts. De plus, il faudrait connaître les principes comptables car l'évaluation en fin d'année entre le cours d'achat et celui du 31.12 n'est pas un réel profit. C'est seulement lors de la vente qu'il y a un réel résultat. Je ne comprends pas pourquoi la bns fait des profit et pas les lpp et l'avs qui ont nos fonds. Cela devrait aller de pair.

  • Claude52 le 21.06.2019 09:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Silence

    Eux sont des GÉNIES de la,finance,nous de pauvres ignares!Pour rappel ce sont les pauvres ignares qui ont renfloués les banques qui pour certaines seraient mortes aujourd'hui,de même que la recapitalisation des caisses de pensions,ce sont les assurés et les contribuables qui casquent, que les rendements soient faibles ou nuls les dirigeants eux touchent leurs salaires et leurs augmentations et leurs frais sont facturés en entier,quel silence assourdissant de la droite.

    • Pierre Martin le 21.06.2019 10:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Claude52

      Par rappel, vous n'avez toujours pas compris que la BNS n'a de banque que le nom. Du coup tout le reste ne tient pas...

  • Editorial le 21.06.2019 08:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    attention

    La BNS devrait faire attention car Trump et une autre femme candidate aux prochaines élections parlent de dévaluer le dollar d'ordre de 30% de baisse...donc prudence avec les stocks US

  • dada le 21.06.2019 07:27 Report dénoncer ce commentaire

    pfff

    Eh oui...le jour ou facedebouc se cassera la figure, ce sera aussi la fin de notre avs ...monde pourri de la finance quand tu nous tiens...

  • Jeje le 21.06.2019 01:05 Report dénoncer ce commentaire

    Lire Pierre Jovanovic

    La BNS na pas le choix ,elle obéit aux pressions de la FED , investir dans wall street permet de soutenir le dollar qui a perdu 93% de sa valeur depuis 1913. La BNS a perdu 4 milliards à la bourse de wall street en début d année quand Facebook a du s expliquer devant le sénat US , l action avait chutée ! Imaginez le désastre pour nos caisses de pensions qui font de même !!!

    • Légère l'anslye le 21.06.2019 08:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Jeje

      Si elle n'a pas vendu, elle a rien perdu!

    • Pierre Martin le 21.06.2019 10:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Jeje

      Faut relativiser les sommes: perdre 4 milliards sur les investissements fait par la BNS revient à perdre quelques milliers à l'échelle d'un privé qui aurait investi plusieurs milliers. C'est rien sur l'ensemble et rien comparés aux gains.