Marchés

12 décembre 2011 17:38; Act: 12.12.2011 19:19 Print

La Bourse suisse à la baisse lundi

La Bourse suisse a terminé dans le rouge lundi. Le Swiss Market Index (SMI), indice de ses valeurs vedettes, a clôturé en baisse de 0,8% à 5747,09 points.

Une faute?

Le faible recul de l'ouverture s'est creusé tout au long de la journée, pour véritablement reculer dès l'ouverture de Wall Street.

Les 30 titres du Swiss Leader Index (SLI) ont reculé de 1,34% à 858,73. Le Swiss Performance Index (SPI) a perdu 0,94% à 5190,60 points.

Des doutes de plus en plus forts s'expriment sur les mesures annoncées après le sommet de l'UE. De plus, le commentaire de Moody's a mis de l'huile sur le feu. L'agence de notation a déploré lundi une «absence de mesures» décisives au sommet européen, confirmant du même coup qu'elle reverrait début 2012 les notes attribuées aux dettes des pays de la zone euro et de l'UE.

Dans ce cadre-là, ce sont surtout les titres financiers et les titres cycliques qui ont souffert aujourd'hui. Mais les pertes sont moins importantes en Suisse que sur d'autres places à cause de la nature défensive des poids lourds composant ses indices.

On retrouve en fin de tableau les titres qui étaient le plus visés par des commentaires de Standard & Poor's de vendredi sur les assurances. Swiss Re a reculé de 3,7% après l'annonce du départ à la retraite anticipée du CEO Stefan Lippe en 2012. Des analystes estiment que ce départ sera source d'incertitude, car l'assureur a plusieurs prétendants à la succession en son sein.

Swiss Life a même perdu 4,7%. Le conseiller d'administration Carsten Maschmeyer, qui s'est retiré la semaine dernière, aurait vendu un gros paquet d'actions, soit 700'000 titres, pour un montant de 64,75 mio CHF.

Zurich Financial Services (-2,5%) et Bâloise (-2,3%) ont aussi fortement perdu du terrain lundi. On compte aussi les bancaires parmi les perdantes de la journée. Credit Suisse a reculé de 3,6%, UBS de 1,8% et Julius Bär de 3,0%.

Parmi les titres cycliques, Swatch a perdu 2,8%, Holcim 3,0%, Richemont 2,3% et Adecco 2,8%. ABB (-1,9%) a aussi souffert. Novartis était recherché et a avancé de 0,1%, pour un Givaudan en hausse de 0,9%. Nestlé a clôturé inchangé, et Roche (-0,4%) a un peu reculé.

(ats)