Marchés

01 juillet 2014 17:35; Act: 01.07.2014 22:56 Print

La Bourse suisse dans le vert mardi

Après avoir terminé dans le rouge la veille, Zurich a repris des couleurs mardi et a évolué toute la journée dans le positif. Les Bourses européennes ont également clôturé en hausse.

Une faute?

L'indice des valeurs vedettes SMI a progressé de 0,63% à 8608,40 points, le SLI de 0,60% à 1308,12 points et le SPI de 0,74% à 8518,13 points.

Dès l'ouverture, le SMI a profité de bonnes indications préalables en provenance d'Asie et, dans la deuxième partie de la séance, il a évolué aux plus hauts du jour. Dans l'ensemble, le négoce a été calme. Les courtiers parlent de creux de l'été pour expliquer la faiblesse des volumes. Les bancaires se trouvent parmi les plus gros gagnants et les deux poids lourds défensifs Nestlé et Novartis ont aussi soutenu le SMI.

L'indice des directeurs d'achat s'est nettement amélioré en juin en Chine. De nouveaux combats en Ukraine ont en revanche pesé sur l'ambiance. Les données américaines du jour, avec un léger fléchissement de l'activité manufacturière et une hausse moins forte que prévu des dépenses de construction n'ont pas soulevé de vagues. En Suisse, l'indice PMI a augmenté plus qu'attendu en juin et dépassé les prévisions des économistes.

Le camp des gagnants est emmené par Julius Baer, qui a progressé de 1,5%. UBS a pris 1,3% et CS 1,0%. BNP Paribas a reconnu lundi avoir violé des embargos américains contre Cuba, l'Iran et le Soudan et accepté de payer une amende record de 8,9 milliards de dollars pour échapper à des poursuites pénales. Après plusieurs mois d'âpres négociations, la banque française a écopé de la plus grosse amende jamais infligée à une banque étrangère aux Etats-Unis.

Swisscom dans les gagnants

Les autres gagnants sont notamment Lonza ( 1,7%), ainsi que Swiss Re et Swisscom (chacun 1,4%). Swisscom a annoncé une collaboration avec Sunrise et Orange, dans le paiement sans contact. «Tapit», la première application pour smartphones qui permet de payer sans argent liquide, sera proposée dès juillet aux clients du géant bleu.

Dans le camp des trois poids lourds défensifs Novartis et Nestlé ont gagné chacun 1,0%, alors que Roche a perdu 0,1%. Adecco (-0,6%) et Dufry (-0,4%) font aussi partie des perdants. Après ses récents gains, Dufry subit de prises de bénéfices, a expliqué un courtier. Syngenta a encore perdu 0,3%, sous pression après la hausse de la semaine passée dans le sillage de spéculations de rachat au sein de la branche.

Les places européennes en hausse

La Bourse de Londres a terminé en hausse de 0,87% mardi, l'indice FTSE-100 des principales valeurs ayant pris 58,98 points par rapport à la clôture de lundi, à 6802,92 points.

La Bourse de Francfort a terminé en hausse mardi, poursuivant sur sa lancée de la veille, aidée par la bonne humeur des marchés américains.

L'indice vedette Dax a passé toute la séance timidement dans le vert, avant d'accélérer sur la fin, pour s'arrêter sur une hausse de 0,71% à 9902,41 points. En revanche, plombé par l'avertissement sur résultats du groupe d'ingénierie Bilfinger, dont le titre a perdu presque 18%, l'indice des valeurs moyennes MDax a lâché 0,51% à 16'729,69 points.

La Bourse de Paris a rebondi mardi ( 0,87%), après quatre séances de baisse, grandement aidée par la hausse des valeurs bancaires dont BNP Paribas qui a soldé son contentieux aux Etats-Unis. L'indice CAC 40 a pris 38,28 points à 4461,12 points, dans un volume d'échanges modéré, de 3,12 milliards d'euros. La veille, il avait perdu 0,32%.

Wall Street finit sur des records

Wall Street a terminé en hausse mardi, avec le Dow Jones et le S&P tous deux à de nouveaux records de clôture. De bons chiffres d'activité manufacturière en Chine et aux Etats-Unis ont rassuré les investisseurs sur la santé de l'économie mondiale.

Démarrant le deuxième semestre sur une note positive, l'indice Dow Jones a gagné 0,77%, soit 129,47 points, à 16'956,07, à une cinquantaine de points des 17'000, mené par IBM et Visa qui ont pris respectivement 2,8% et 1,68%.

Le Nasdaq, à dominante technologique, s'est adjugé 1,14% ou 50,47 points, à 4458,65 points. Le S&P 500 a gagné de son côté 0,67%, soit 13,09 points, à 1973,32, marquant lui aussi un nième record. La tendance a été soutenue par l'enquête PMI de HSBC/Markit qui montre que l'activité industrielle chinoise a accéléré en juin pour la première fois en six mois.

(ats/afp)