Marchés financiers

03 octobre 2011 18:08; Act: 03.10.2011 22:38 Print

La Bourse suisse termine en baisse

C'est dans le rouge que la Bourse suisse a bouclé en ce lundi, touchée par la crise de la zone d'euro.

Une faute?

La Bourse suisse a commencé la semaine dans le rouge, marqué par les récents développements autour de la crise de la zone euro et de la Grèce. L'indice Swiss Market Index (SMI) des 20 valeurs vedettes a perdu 0,65% lundi à 5495,69 points, avec un plus bas du jour à 5427 points.

Les indices ont toutefois réussi à réduire leurs pertes dans l'après-midi. Les valeurs défensives ont aussi permis de limiter la casse. Le SLI a cédé 0,92% à 812,03 points et le SPI 0,73% à 4970,13 points.

La crise de la zone euro a encore pesé sur les financières: CS a cédé 4,6%, UBS 4,3% et Julius Bär 1,0%. Ces valeurs avaient nettement progressé la semaine passée et on peut parler de prises de bénéfices ce lundi, selon des observateurs.

Aux assurances, Swiss Life a perdu 2,2%, ZFS 3,0%, Bâloise 0,8% et Swiss Re 0,6%. Swiss Re a nominé Robert Henrikson, ancien CEO et actuel président de l'américain MetLife, pour l'élection au conseil d'administration.

Les cycliques ont aussi souffert des craintes persistantes pour la conjoncture. Clariant a reculé de 2,3%, Adecco de 2,7% et Transocean de 1,7%. Lonza a perdu 1,6%. A l'inverse, Logitech a gagné 2,7%, Kühne Nagel 1,2% et SGS 1,2%.

Holcim a bondi de 5,7%. Le membre du conseil d'administration et le gros actionnaire Thomas Schmidheiny a laissé entendre dans un article de presse dans le «SonntagsZeitung» qu'il envisageait d'augmenter sa participation à 20% de 18%, sans cependant indiquer dans quel laps de temps.

Les valeurs du luxe Swatch (-1,3%) et Richemont (-0,1%) ont également reculé. Le poids lourd défensif Nestlé ( 0,1%) a fait mieux que le marché. Roche a perdu 0,2% et Novartis a gagné 0,1%.

(ats)