Marchés financiers

16 décembre 2011 17:41; Act: 16.12.2011 22:56 Print

La Bourse suisse termine en baisse de 0,88%

C'est dans le rouge qu'a clôturé la Bourse suisse, vendredi.

Une faute?

La Bourse suisse a clôturé dans le rouge vendredi. L'indice principal SMI (Swiss Market Index) a reculé de 0,88% à 5733,50 points. L'indice élargi SPI (Swiss Performance Index) a cédé 0,74% à 5161,69 points et le SLI (Swiss Leaders Index) 0,76% à 848,26 points.

Après un début positif, les cours se sont continuellement effrités en cours de journée. En toute fin de séance, les deux grandes banques et des poids lourds comme Nestlé et ABB ont exercé une pression supplémentaire sur le SMI. Dans l'ensemble, la journée a été pauvre en impulsion et le début de séance positif à Wall Street n'a pas permis de rétablir la situation.

La séance a été largement calme, selon les courtiers. La baisse de certains titres en fin de séance est probablement à mettre en relation avec la triple échéance Eurex. Par ailleurs, après les deux fortes semaines précédentes, le moment était à la consolidation. Quant à savoir ce qui se passera la semaine prochaine, difficile à prévoir. Actuellement il semble que les investisseurs n'aient pas l'envie de déclencher un rally de fin d'année.

Actelion (-3,5%) a pris la lanterne rouge des blue chips, sans information spécifique. Il en est allé de même pour les deux poids lourds Novartis (-1,3%) et Roche (-0,4%), qui n'ont pas profité non de recommandations positives d'un comité délibérateur de l'Autorité de santé européenne EMEA.

Repli des financières

Derrière Actelion, les financières ont tendu à reculer plus que la moyenne, à l'image des assureurs Swiss Life (-2,8%) et Swiss Re (- 2,4%).

Aux bancaires, Credit Suisse (-2,2%) et UBS (-1,4%), qui avaient comparativement bien entamé la journée, ont nettement fléchi au final. Dans la nuit de jeudi à vendredi, Fitch a adapté les notes de plusieurs banques, abaissant notamment de deux crans à «A» celle de Credit Suisse et confirmant le «A» d'UBS.

Fin novembre, Standard & Poor's avait aussi procédé à des adaptations de note de quelques banques. La troisième grosse agence de notation Moody's a annoncé une réévaluation il y a deux semaines.

Les autres perdants du jour sont Sonova (-1,6%), Richemont (- 1,4%) et SGS (-1,3%). Nestlé (-0,9%) également finiz dans le rouge en fin de séance, après avoir bien soutenu l'indice en début de séance.

(ats)