Marchés

01 décembre 2011 18:18; Act: 01.12.2011 18:25 Print

La Bourse suisse termine en légère hausse jeudi

L'indice Swiss Market Index (SMI) a grimpé de 0,52% à 5681,57 points, le SLI (Swiss Leaders Index) de 0,18% à 854,82, et le SPI (Swiss Performance Index) de 0,35% à 5149,44.

Une faute?

La forte avance des poids lourds Roche, Novartis et Nestlé a permis au SMI de survoler ses concurrents européens et de terminer en vert pour la cinquième journée de suite.

L'ambiance reste fragile, ont commenté des experts. L'euphorie déclenchée la veille par l'action concertée des principales banques centrales pour assurer de la liquidité sur les marchés financier et bancaire a fait long feu.

Les signaux provenant de la macroéconomie ont été divers: en Chine, les données sur la production ont déçu les attentes. Des déclarations du patron de la BCE Mario Draghi ont aussi pesé sur l'ambiance. Aux Etats-Unis, si les inscriptions hebdomadaires au chômage ont repassé la barre de 400'000, l'indice manufacturier ISM s'est révélé meilleur que prévu.

Les poids lourds Roche ( 1,6%) et Novartis ( 1,2%) ont soutenu le SMI. Lors d'une journée d'informations, le patron de Roche Severin Schwan a répété sa confiance dans l'avenir d'une médecine «personnalisée». En tête du SMI, Actelion a gagné 2,2% après l'annonce de l'arrivée du biologiste moléculaire Peter Gruss dans son conseil d'administration.

Les cycliques Holcim ( 1,2%) et Adecco ( 0,9%) font aussi partie des vainqueurs, à la veille des chiffres de l'emploi américains en novembre. Adecco a aussi profité d'un relèvement de recommandation à «buy» de «hold» par ING.

SGS ( 1,2% à 1557 francs) a profité d'un relèvement d'estimations de bénéfice par Goldman Sachs, qui a aussi porté l'objectif de cours à 1815 francs. Swatch Group a gagné 1,0%, alors que Richemont a perdu 0,7%.

Credit Suisse et UBS en baisse

Les financières ont connu des fortunes diverses: Julius Baer a gagné 1,8%, Credit Suisse a perdu 1,5% et UBS 1,9%, parmi les gros perdants du jour. Chez UBS, le nouveau patron Sergio Ermotti a procédé à des changements aux étages supérieurs de direction. La cheffe risque Maureen Miskovic, arrivée de Lehman Brothers au début de cette année, a été remplacée avec effet immédiat par Philip Lofts. Cette rocade a été jugée neutre pour le cours par les analystes.

Aux assurances, ZFS a gagné 1,4%: au cours de sa journée des investisseurs, l'assureur a confirmé ses objectifs et redit sa confiance en termes de politique de dividendes. Les analystes estiment que le dividende 2011 sera au moins du niveau de celui de 2010. Swiss Re a gagné 1,4%.

Swiss Life a perdu 2,3%, lanterne rouge des blue chips. L'ancien propriétaire d'AWD et membre du conseil d'administration de Swiss Life, Carsten Maschmeyer, fait à nouveau l'objet de rumeurs. Bâloise a perdu 0,2%.

(ats)