Mobilité

12 février 2019 17:37; Act: 12.02.2019 17:40 Print

La Chine teste le «tram sans rails»

Avec les températures très froides, le gel et la neige, la Chine peut tester son tram à rails virtuels, 20 fois moins cher qu'un tram classique.

Une faute?

Dans le nord-est de la Chine, la température atteint les -20°C. L'occasion de tester en conditions extrêmes son nouveau «train sans rails». Il mesure 3,4 mètres de large et 32 mètres de long. L’Autonomous Rail Rapid Transit (ART) est semblable à un bus vu qu'il s'adapte au sol et possède entre 3 et 4 wagons. L'ART peut transporter entre 300 et 500 personnes.

Grâce à des capteurs situés le long des routes, il suit des rails virtuels. Ce tram sans rails est alimenté par des batteries au lithium. Il possède une autonomie de 40 km et peut atteindre les 70 km/h. La mise en circulation devrait avoir lieu cette année.

Il est 20 fois moins cher qu'un tram classique au kilomètre. L'ART coûterait 2,5 millions d'euros, contre 50 à 90 millions pour d'autres moyens de transport.

(20 minutes)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.