Suisse

24 janvier 2020 10:55; Act: 24.01.2020 16:32 Print

La FINMA sanctionne un ex-grand patron de banque

Un ancien directeur général d'un établissement bancaire suisse non nominativement cité se voit confisquer 730'000 francs pour les avoir acquis grâce à ses connaissances d'initié.

storybild

Photo d'illustration. (Photo: Keystone)

Une faute?

L'Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (FINMA) indique ce vendredi avoir confisqué à un ancien directeur général d'une banque suisse non spécifiée environ 730'000 francs, correspondant au montant de gains indûment acquis. L'ex-patron a, au passage, écopé d'une interdiction de pratiquer de quatre ans ainsi que d'une interdiction de négocier des valeurs mobilières de six ans.

Le gendarme helvétique des marchés financiers a constaté au cours de sa procédure désormais conclue l'exploitation par le banquier d'informations d'initiés obtenues dans le cadre de son activité pour la banque et le transfert d'informations privilégiées à des tiers.

L'indélicat a aussi enfreint pendant plusieurs années des directives internes de sa banque comme celles de l'Association suisse des banquiers, reconnues par la FINMA comme des standards minimaux.

(nxp/ats)