Commerce

06 juin 2018 07:37; Act: 06.06.2018 08:14 Print

La contrefaçon fait perdre 69 milliards à l'Europe

L'Union européenne est mise à mal par la contrefaçon dans treize secteurs, des cosmétiques au sport.

storybild

La contrefaçon pèse aussi sur l'emploi, puisque les fabricants produisent moins. (Photo: Keystone)

Une faute?

La contrefaçon fait perdre chaque année 60 milliards d'euros (quelque 69 milliards de francs) à un ensemble de 13 secteurs de l'économie européenne, selon une étude de l'Office de l'Union européenne pour la propriété intellectuelle (EUIPO) publiée mercredi à l'occasion de la journée mondiale anti-contrefaçon.

Cette enquête, menée auprès des secteurs vulnérables à la contrefaçon, montre que les pertes directes annuelles atteignent 7,5% des ventes, indique l'EUIPO dans un communiqué.

La contrefaçon pèse aussi sur l'emploi, puisque les fabricants produisent moins, compte tenu de la part de leurs ventes prise par les produits contrefaits, et donc emploient moins de travailleurs. L'étude chiffre à près de 435.000 les emplois perdus à cause de la contrefaçon.

Du sport aux cosmétiques

En ce qui concerne la France, l'étude estime la perte à 5,8% des ventes des secteurs concernés, soit 6,8 milliards d'euros. On trouve devant la France, le Royaume Uni (9,2 milliards d'euros de pertes), l'Italie (8,6 milliards) et l'Allemagne (8,3 milliards). Selon l'étude de l'EUIPO, la contrefaçon coûte aussi près de 15 milliards d'euros aux Etats, en pertes d'impôts et de cotisations sociales.

Les 13 secteurs étudiés sont les produits cosmétiques et les produits de soins personnels; l'habillement, les chaussures et les accessoires; les articles de sport; les jouets et les jeux; les articles de bijouterie et d'horlogerie; les articles de maroquinerie et les bagages; la musique enregistrée; les spiritueux et les vins; les produits pharmaceutiques; les pesticides; les smartphones; les batteries; les pneumatiques.

(nxp/afp)