Selon l'OIT

05 décembre 2014 13:36; Act: 05.12.2014 13:41 Print

La productivité augmente, pas les salaires

La stagnation des salaires dans les pays «développés» depuis la crise financière est surtout due aux programmes de réduction des coûts des entreprises.

Une faute?

La concurrence de la main-d'oeuvre bon marché des pays émergents comme la Chine a moins d'impact, selon un rapport de l'Organisation internationale du travail (OIT) publié vendredi.

«Globalement, la croissance de la productivité du travail dans les économies développées a dépassé celle des salaires réels entre 1999 et 2013», écrit l'organisation dans son dernier rapport mondial sur les salaires. En conséquence, «la part du revenu national allouée au travail a diminué dans les grandes économies développées.»

Entre 2009 et 2013, l'indice des salaires réels n'a progressé que d'à peine 0,4% dans ces pays alors que celui de la productivité du travail a augmenté de plus de 5,4%.

Pays émergents se rapprochent

Au niveau mondial, les salaires dans les pays émergents convergent lentement vers ceux en vigueur dans les pays développés avec une croissance de 6,7% en 2012 et 5,9% en 2013 dans les premiers contre 0,1% et 0,2% respectivement dans les seconds.

Mais ce n'est pas la main-d'oeuvre à bon marché des pays émergents qui explique la stagnation des salaires dans les pays développés, a souligné Sandra Polaski, la directrice générale adjointe de l'OIT.

«Si les niveaux de productivité augmentent, vous pouvez vous accommoder de la concurrence parce que la productivité de votre entreprise vous permet de continuer à payer de bons salaires tout en restant compétitif.»

Profits moins réinvestis

Les profits des entreprises se sont redressés depuis la sortie de la récession de 2008-2009 provoquée par la crise financière. Mais ces revenus n'ont pas été réinvestis au même rythme qu'auparavant, a aussi relevé Polaski. «Ces profits que les entreprises conservent sans rien en faire, cela ne produit pas de bons résultats pour l'économie mondiale.»

La faible croissance des revenus salariaux des pays développés réduit la demande des ménages, ce qui réduit la demande à l'échelle mondiale, a-t-elle prévenu.

La faible progression voire la baisse des salaires réels dans certains pays développés est aussi considérée comme un facteur susceptible d'alimenter les risques de déflation.

(ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • j.t le 06.12.2014 13:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    balader

    chaque annee le pib de la suisse augmente et la population se fais balader

  • dégoûtée le 06.12.2014 09:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    argent

    C'est surtout la faute des actionnaires qui veulent plus de dividendes et tempi si les avoirs de l'entreprise stagnent. Quand il faut rénover plutôt que de piocher dans un fond d'amortissement inexistant on licence ou demande de l'aide à l'état ...

  • florian le 06.12.2014 07:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    blabla

    c est simplement a cause de la population qui ne cesse d'augmenter. Les gens veulent de l argent et beaucoup d'entre eux refusent de travailler. vive les assurances et les sa.......

Les derniers commentaires

  • j.t le 06.12.2014 13:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    balader

    chaque annee le pib de la suisse augmente et la population se fais balader

  • dégoûtée le 06.12.2014 09:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    argent

    C'est surtout la faute des actionnaires qui veulent plus de dividendes et tempi si les avoirs de l'entreprise stagnent. Quand il faut rénover plutôt que de piocher dans un fond d'amortissement inexistant on licence ou demande de l'aide à l'état ...

  • florian le 06.12.2014 07:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    blabla

    c est simplement a cause de la population qui ne cesse d'augmenter. Les gens veulent de l argent et beaucoup d'entre eux refusent de travailler. vive les assurances et les sa.......

    • Jean-Luc le 06.12.2014 11:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      Les maths

      Il y a comme soucis dans votre calcul. Moins il y a de gens qui travaillent plus il y en a à répartir sur ceux qui travaillent, surtout si la productivité augmente. Par ailleurs, si vous aimez les chiffres mais que vous ne savez pas calculer, la progression du taux de natalité est inférieur à celui de l'augmentation de la population mais évolue dans le même sens que celui de l'aide sociale et occupation des centres de détention. Faites vos calculs.

    • j.t le 06.12.2014 13:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      balader

      surpopulation .vraiment un inculte.le plus riche du monde il a tellement d argent qu il pourrai donner 1 million a chacun sur cette planete et lzi il en aurai encore + d 1 million

    • mfb le 06.12.2014 21:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      Ah ok tu t'y connais toi...

      Le commentaire le plus nul qu'il m'ait été donné de lire.