Tourisme

08 avril 2019 11:25; Act: 09.04.2019 06:59 Print

Le «glamping» booste le camping helvétique

Une nouvelle mode alliant glamour et camping fait le bonheur du tourisme suisse.

storybild

L'intérêt grandissant pour le «glamping» a permis au TCS Camping d'afficher des records en matière de nuitées en 2018. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Le camping a la cote. TCS Camping a affiché des records en matière de nuitées et de chiffre d'affaires en 2018. Des hausses principalement expliquées par de bonnes conditions météorologiques et l'intérêt grandissant pour le «glamping».

Sondage
Que pensez-vous du «glamping» ?

Le chiffre d'affaires brut du TCS Camping a augmenté de 10% pour atteindre 23,9 millions de francs. Quant aux nuitées touristiques, elles ont progressé de 13% pour s'établir à 594'000, indique le TCS dans un communiqué publié lundi. Et de se réjouir tout particulièrement d'un taux d'occupation élevé, également avant et après la haute saison.

Outre le beau temps et l'attrait du «glamping» – à savoir un camping «glamour» dans des hébergements confortables et tout équipés –, le TCS explique ces bons résultats par le nombre croissant de jeunes familles venues découvrir le camping. Les débats autour du climat poussent également les touristes à choisir des destinations dans la nature et proches de leur domicile, selon l'entreprise.

Pour 2019, le TCS entend poursuivre ses investissements dans le «glamping». À l'ouverture de la saison, le 10 avril, 224 logements de ce type seront proposés dans toute la Suisse. Les réservations sont d'ores et déjà prometteuses, relève Olivier Grützner, responsable Tourisme et loisirs au TCS.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Pierre le 08.04.2019 12:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et je pleins les animaux aussi

    J'ai fait du camping une fois, à Lucerne. Tout est sympa. Sauf la bande de joyeux lurons qui devaient écouter de la musique tous les soirs BRRRrrrr J'aime dormir pendant mes vacances, même si j'ai 28 ans, je trouve que les gens n'ont aucun respect pour autrui.

  • SyMi le 08.04.2019 12:58 Report dénoncer ce commentaire

    Revenir à la simplicité

    Sans façon.....il ne faut plus appeler ça des campings, mais des clubs de vacances...piscine, animation,etc....ce nest plus du camping. En plus les campings en Suisse sont trop chers, je nose pas imaginer le prix de de ces hébergement.

  • LGI le 08.04.2019 13:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    En un « ing »

    Encore un mot en « ing ». La langue français a sans doute le plus beau et riche vocabulaire de toutes les langues au monde et on arrête pas de vouloir donner des mit en « ing » à chaque tendance nouvelle.

Les derniers commentaires

  • Rousseau le 08.04.2019 15:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    tant que ça rapporte...

    cela aurait pu être une bonne idée. mais vu le niveau des prix, c'est juste bon pour les ti zecolos aux poches pleines. ils se sentent ainsi plus proches de la nature telle qu'ils la veulent. il n'y a que les oiseaux qui doivent fermer leur bec à cause de la musiques pour sourd. la nature, la vraie, n'est pas souvent d'accord avec ceux qui prétendent la protéger comme on protège un jouet.

  • Jean Dujardin le 08.04.2019 14:41 Report dénoncer ce commentaire

    Réflexion masquée

    Et si on se posait la bonne question à savoir : Les gens n'ont-ils peut-être plus assez de ronds pour se payer des vacances autres que dans une hutte en bois bon marché ?

    • Vive la nature en liberté le 08.04.2019 17:08 Report dénoncer ce commentaire

      Camping, Glaming, toujours du bruit

      Effectivement, autant passer ses vacances dans sa cabane de jardin... Au camping, quelle que soit la formule proposée, il y a toujours du bruit causé par des gens irrespectueux et donc on ne peut pas vraiment se reposer. Personnellement, je déteste cette promiscuité forcée.

  • LGI le 08.04.2019 13:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    En un « ing »

    Encore un mot en « ing ». La langue français a sans doute le plus beau et riche vocabulaire de toutes les langues au monde et on arrête pas de vouloir donner des mit en « ing » à chaque tendance nouvelle.

    • Romain Casiraghi le 08.04.2019 15:33 Report dénoncer ce commentaire

      ing peut aussi être français

      Sachant que c'est la contraction de Glamour et de Camping, donc de deux mots bien français, je ne vois pas le problème dans ce cas là...

    • mick le 08.04.2019 15:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @LGI

      ou "ing" comme camp-ING utilisé à mon humble avis depuis des millions d'années

  • SyMi le 08.04.2019 12:58 Report dénoncer ce commentaire

    Revenir à la simplicité

    Sans façon.....il ne faut plus appeler ça des campings, mais des clubs de vacances...piscine, animation,etc....ce nest plus du camping. En plus les campings en Suisse sont trop chers, je nose pas imaginer le prix de de ces hébergement.

  • Laure le 08.04.2019 12:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Glampoor

    À mon avis le camping n'a rien de glamour... avec ma famille, nous privilégions la location de villa où nous nous rendons dans des hôtels. Pour les vacances de ski nous louons un chalet.

    • nimpo le 08.04.2019 15:15 Report dénoncer ce commentaire

      toute a fait d'accord!

      et tu te brosse les dents au champagne aussi? ahlala ces pauvres gens