Zurich

29 juillet 2014 17:45; Act: 29.07.2014 18:39 Print

Le SMI finit la séance de mardi en légère hausse

La Bourse suisse a connu une séance volatile mardi, qui s'est terminée juste dans le vert.

Une faute?

Après une ouverture positive, le SMI a glissé dans le rouge, plombé par les replis de Nestlé et UBS. A mi-séance, les hausses des poids lourds pharma Roche et Novartis ont permis à l'indice d'effacer ses pertes, puis de passer dans le vert. Sur la fin, les gains se sont à nouveau effrités.

L'attention s'est portée sur UBS, qui a publié ses chiffres trimestriels. L'appétit au risque des investisseurs a aussi été contenu par les nombreux conflits géopolitiques, Ukraine et Gaza en tête, ainsi que l'Irak et la Syrie.

On est par ailleurs déjà dans l'attente de l'issue, mercredi soir, de la séance de deux jours du Comité monétaire de la Fed, qui devrait apporter des informations sur la croissance au 2e trimestre aux Etats-Unis. D'ici là, la retenue était plutôt de mise.

Le Swiss Market Index (SMI) a terminé en hausse marginale de 0,02% à 8532,11 points. Le SLI a perdu 0,04% à 1296,03 points et le SPI a gagné 0,09% à 8452,93 points. Sur les trente blue chips, 20 ont avancé, huit reculé et deux sont restés inchangés.

Parmi les valeurs, UBS (-1,8%) a monopolisé l'attention après ses chiffres trimestriels. La banque a publié des chiffres dans l'ensemble supérieurs aux attentes du marché. UBS a par ailleurs conclu un accord en Allemagne pour régler une affaire fiscale et s'en tire avec une amende de 300 millions d'euros. Concernant les prévisions, la banque s'est montrée prudente. Par ailleurs, les chiffres du Wealth management n'ont pas convaincu. CS (-0,4%) est resté dans l'ombre.

Parmi les perdants, on relève des cycliques comme ABB (-0,9%), Sika (-0,4%) et Kühne Nagel (-0,3%) et la pharma Actelion (-0,6%).

Parmi les gagnants, Transocean et Novartis ont pris chacun 0,8%, sans information spécifique. SGS ( 0,7%) a profité de déclarations de son concurrent ALS qui a estimé que le creux de la vague a été dépassé dans le secteur «Minerals». Adecco ( 0,6%) et Geberit ( 0,5%) ont aussi progressé, tout comme, aux assurances, Bâloise ( 0,6%).

Sur le marché élargi, Nobel Biocare a bondi de 15,5% en clôture après que Bloomberg a rapporté que l'entreprise serait à vendre. Ams a gagné 15,4% au lendemain de la publication de ses chiffres trimestriels, avec un nouveau record pour le chiffre d'affaires et une nette progression de la marge. Les prévisions pour le 3e trimestre ont en outre été relevées par la direction. Les données ayant dépassé les attentes des analystes, certains ont relevé qui la recommandation, qui l'objectif de cours.

Temenos ( 0,8%) a aussi bien réagi aux chiffres semestriels de la veille au soir. Lors d'une conférence téléphonique, la direction s'est dite confiante pour l'avenir. Ce mardi, Also ( 1,8%) et la Banque cantonale du Valais (-0,1%) ont aussi publié des chiffres semestriels.

Parmi les perdants, Schlatter a reculé de 7,9%, mais dans de faibles volumes.

(ats)